L’organisation internationale Ashoka crée le réseau « Changemaker Schools », qui rassemble déjà 120 écoles à travers le monde, aux pratiques pédagogiques innovantes permettant de cultiver une nouvelle génération d’acteurs de changement.

A l’occasion d’un colloque qui s’est tenu le 2 avril 2015, le CEIFAC s’est attaché à définir et à mieux comprendre comment prévenir et réprimer la criminalité financière et d’examiner les moyens d’investigation financière à l’échelle de l’Union européenne. Un enjeu qui passe par la nécessité de former davantage de procureurs en charge des sections financières, de juges d’instruction appartenant à des pôles financiers, de gendarmes et policiers d’unités de recherches spécialisées en délinquance financière et
de douaniers..

Des pigeons voyageurs aux Twitters. Ou comment l’agence Havas fondée en 1835 par un rouennais de 52 ans d’origine hongroise est devenue l’AFP, agence de presse d’influence planétaire qui a su s’adapter aux évolutions sociétales en adoptant les technologies de pointe.

Alors que la majorité gouvernementale n’en finit pas de se débattre dans ses contradictions et l’opposition dans ses conflits de leadership, la mobilisation citoyenne trace son chemin.

Elisabeth Dargent est une femme de conviction. Depuis une petite dizaine d’année, elle dirige l’entreprise d’insertion Main Forte, une société de transport de marchandises et de logistique implantée dans le Nord Pas de Calais.

Après la chambre d’agriculture de la Somme qui s’est équipée il y a quelques mois, Jean Baptiste Bruggeman est le premier céréalier français à acheter un Agridrone Airinov. Le seul système clef en main, drone et capteur, développé pour l’agriculture séduit de nombreux utilisateurs. Exploitant dans l’Aube depuis plus de 30 ans, Jean-Baptiste Bruggeman a décidé d’investir dans la technologie d’Airinov. Il avait tout d’abord testé la prestation de préconisation azote sur ses champs de colza pendant deux campagnes. Il raconte : «J’ai été impressionné par la précision des relevés réalisés par le drone. Suite à ces tests, j’ai décidé cette année d’utiliser le service pour l’ensemble de mes parcelles de colza. J’ai également testé le service sur le blé.».

Témoignage du premier agriculteur équipé d’un Agridrone

Du 13 au 14 juillet 16 jeunes lycéens du programme de la Science Académie de l’association Paris Montagne vont rencontrer des chercheurs de 5 laboratoires (CIRB, LPTMS, ISIR, OBSPM, ISC_PIF) et se former à la médiation scientifique.

Depuis plus de 10 ans, la Fondation Réunica Prévoyance soutient des projets artistiques et culturels visant à apporter du mieux être aux personnes fragilisées par la maladie ou le handicap. Dans ce cadre, la Fondation vient d’apporter son soutien financier à quatre grands projets pour un montant total de près de 100 000 €. Point d’orgue de cette démarche : la galerie tactile du musée du Louvre que la Fondation soutient depuis des années.

Dans un livre, Florence Hartmann nous raconte par le menu les mésaventures de ces défenseurs de la démocratie d’un type particulier que sont les « Lanceurs d’alerte » (Editions Don Quichotte. 2014). Ils sont les dissidents d’aujourd’hui, les mauvaises consciences de nos démocraties . Leur combat ? La conscience aigüe que la démocratie est mise en danger par des pouvoirs dominant auxquels personne n’ose s’attaquer : l’armée, les services secrets, les gouvernements, les géants du numérique. Un combat mal compris, car solitaire. Leur force : le courage et la preuve. Mais les vérités ne sont pas bonnes à dire.

Il m’arrive parfois de passer le long de l’École supérieure de physique et de chimie industrielles, lieu où Pierre et Marie-Curie avaient leur laboratoire. Sur le côté, rue Pierre Brossolette sont exposées sur les murs des photographies. Ce sont des photos de « têtes chercheuses ». Des portrait de femmes honorées pour leur science et leurs recherches.

A 66 ans, Bernard Devert, à la fois prêtre et chef d’entreprise, est un entrepreneur tenace, qui a toujours autant d’énergie et d’envie d’entreprendre ! Son impatience est à la mesure des inégalités et de la fracture sociale du pays. Son credo n’a pas changé, proposer des solutions économiques innovantes pour produire du logement accessible aux plus modestes et aux plus fragiles, quitte à faire bouger les lignes traditionnelles de l’entreprise et de la solidarité.

Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement
nomme Carlo Petrini, fondateur de Slow Food,
Champion de la Terre