La 54ème édition du Baromètre des TPE, l’enquête de conjoncture trimestrielle réalisée par l’IFOP pour Fiducial auprès des Très Petites Entreprises a interrogés les patrons sur leurs intentions de vote à la veille des élections européennes. Retour sur les chiffres marquants de l’étude !

Corollaire des sympathies partisanes des patrons de TPE, 52 % prévoient de privilégier un vote pour une liste de droite, dont 35% une liste de l’UMP lors des élections européennes. 5 % envisagent de voter pour Debout la République et 12 % pour le Front national.

Le centre, réunissant le MoDem et l’UDI, comptabilise 17 % des intentions de vote, soit 7 points de plus qu’auprès de l’ensemble des Français.

Les partis de gauche recueillent 22 % des intentions de vote, bien en-deçà des scores enregistrés auprès du grand public (39 %), dont 10 % pour le PS (contre 18,5 % auprès des Français), 6 % pour Europe Ecologie Les Verts, 4 % pour le Front de Gauche et 2 % pour le NPA. Enfin, 9 % des chefs d’entreprise ont l’intention de privilégier une autre liste (contre 4,5% pour le grand public).

Les chefs d’entreprise estiment à :

 61 % que l’Europe est un handicap en matière d’emploi et de fiscalité, 63 % en matière de réglementations administratives.

 68 % que l’Europe n’enraye pas le dumping social entre les états et à 82% qu’elle ne défend pas efficacement son marché intérieur de la mondialisation.

 21 % que la valeur actuelle de la monnaie unique est un atout (contre 70 % en juillet 2007).

 61 % que l’organisation politique de l’UE est une source d’inaction.

 37 % qu’au cours des 30 dernières années, les promesses qui ont été faites sur l’Europe et la construction européenne ont été tenues.

 73 % la pertinence d’une élection du Président de l’Europe au suffrage universel.

Retrouvez l’ensemble des résultats du baromètre sur :
www.fiducial.fr et www.ifop.com

Méthodologie de l’Etude :

Echantillon de 1 002 dirigeants de TPE de 0 à 19 salariés (hors auto-entrepreneurs), raisonné sur les critères secteur d’activité de l’entreprise, taille de l’entreprise, région d’implantation de l’entreprise et interrogé par téléphone du 7 au 22 avril 2014. Des résultats nationaux représentatifs : redressement selon les données INSEE pour la meilleure représentativité de cette composante du tissu économique français.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Yan de Kerorguen

Ethnologue de formation et ancien rédacteur en chef de La Tribune, Yan de Kerorguen est actuellement rédacteur en chef du site Place-Publique.fr et chroniqueur économique au magazine The Good Life. Il est auteur d’une quinzaine d’ouvrages de prospective citoyenne et co-fondateur de Initiatives Citoyens en Europe (ICE).

Category

Le Magazine

Tags