FavoriteLoadingAjouter cet article à mes favoris

Dans un projet de résolution adopté le 10 mai lors d’une réunion à Istanbul, la Commission de la culture, de la science et de l’éducation de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) s’est dire opposée à une interdiction générale du port de la burqa. La commission a estimé que des restrictions légales pouvaient être justifiées « pour des raisons de sécurité ou lorsque les fonctions publiques ou professionnelles d’une personne lui imposent de faire preuve de neutralité religieuse, ou de laisser son visage découvert. » Cependant, une interdiction générale dénierait aux femmes « qui le souhaitent librement » leur droit de se couvrir le visage et pourrait violer le droit à la liberté de religion consacré par la Convention européenne des droits de l’homme.