L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), qui réunit des parlementaires des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe, a appelé à l’interdiction de tous les appareils acoustiques discriminatoires contre les jeunes de type Mosquito. Au seul Royaume Uni, on estime à environ 3 500 le nombre d’appareils Mosquito qui ont pour but d’empêcher les jeunes de « traîner », en produisant un signal à haute fréquence, audible par presque tous les jeunes de moins de 20 ans mais difficilement perceptible par les plus de 25 ans. L’Assemblée considère que ce dispositif, extrêmement « nocif », constitue une discrimination à l’égard des jeunes. Les parlementaires ont précisé qu’il pouvait être jugé contraire à certains droits de l’homme comme le respect de la vie privée ou la liberté de réunion et s’apparenter à un traitement dégradant car il inflige des souffrances acoustiques.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris