L’ADEME a décidé de soutenir trois nouveaux projets de captage et de stockage du CO2, au titre du fonds démonstrateur de recherche géré par l’agence. Au total, quatre projets bénéficieront d’une aide globale de 45 millions d’euros. Porté par Total en partenariat avec plusieurs industriels et organismes de recherche français et allemands, le premier projet doit évaluer la capacité des aquifères salins du Nord de la France de stocker les émissions de CO2. Le deuxième projet vise à développer des technologies de captage, de transport et de stockage pour réduire de 50% l’impact d’une unité sidérurgique du groupe ArcelorMittal en Lorraine. Le troisième, piloté par EDF et Alstom avec le soutien de Veolia Environnement porte sur l’expérimentation d’un procédé de captage post-combustion à base d’amines sur la centrale thermique du Havre.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris