1- Quelle est aujourd’hui le poids des universités d’entreprises ?

Les universités d’entreprise ne cessent de se développer dans le monde et même si quelques-unes ont réduit la voilure à cause de la crise, d’autres se créent régulièrement partout. Le chiffre de 4000 structures de cette nature est maintenant dépassé. Les universités d’entreprise sont désormais solidement implantées dans le paysage de l’éducation que ce soit dans les pays occidentaux où elles sont nées, que dans les pays émergents et émergés. Par exemple le Brésil et l’Inde et ont une forte implantation d’universités internes et d’autres naissent enfin sur le continent africain.

2 – A quoi cela sert-il ?

Les universités d’entreprise, qu’il ne faut pas confondre avec des centres de formation, sont des structures éducatives internes aux organisations privées ou publiques, marchandes ou non marchandes, dont la mission est d’aider à la mise en œuvre des stratégies de l’organisation via l’éducation. Pour contribuer efficacement aux finalités de l’entreprise, les salariés ont besoin de comprendre les enjeux auxquels celle-ci est confrontée et acquérir les compétences idoines pour y faire face. L’université d’entreprise est cet espace d’échange, de confrontation, de réflexion partagée, d’éducation appliquée, absolument unique qui aide à fédérer autour d’une culture, à accompagner les changements, à attirer et fidéliser les talents, à optimiser la chaine de valeur de l’entreprise vis-à-vis de ses clients et fournisseurs, à mettre en œuvre les grands engagements de responsabilité sociétale.

3 – Pourquoi un réseau social ouvert aux universités d’entreprise ? Quelle est la fonction de cette plateforme ?

CUCP, the Corporate University Community Platform est une plateforme de travail collaboratif à distance constituée d’un réseau social et d’un knowledge centre destiné aux professionnels des universités d’entreprise du monde entier. L’ambition est de permettre aux membres – grâce à de sérieuses règles de gouvernance – de collaborer très efficacement à distance avec leurs pairs, de s’entraider, de créer du savoir ensemble, d’échanger leurs bonnes pratiques présentées et analysées de manière approfondie, d’accéder à une base de connaissances inédite et vivante, d’innover dans le management de leurs ressources et dans la nature et l’ampleur de leurs projets. C’est aussi de faire progresser la profession vers encore plus de responsabilités stratégiques et de visibilité.

4 – Pouvez-vous donner quelques exemples de bonnes pratiques, de collaborations dans ce domaine ?

Il n’existe pas de plateforme de travail collaboratif à distance pour les corporate universities autre que CUCP. Dans les réseaux comme LinkedIn vous pouvez participer à des groupes d’échanges sur le thème des universités d’entreprise, mais premièrement les consultants y sont en grand nombre, alors que CUCP est réservée uniquement aux professionnels des entreprises sans pression des marchés, et deuxièmement il n’y a pas de gouvernance, pas de traitement des réponses postées par les participants, ni de mémorisation de ces dernières, ce que propose au contraire CUCP.

Le lancement qui a eu lieu le 30 mars chez Groupama, avec le parrainage de Groupama, BioMérieux et CGG Veritas, a vraiment confirmé l’intérêt des directeurs d’université pour ces nouveaux outils collaboratifs, bien décidés à entrer de plain-pied dans la modernité ! A eux en effet de récupérer la marginalité existant au sein des entreprises entre d’un côté les afficionados du web 2.0. et du personal branding, et de l’autre une génération qui s’estime dépassée par ces nouvelles technologies et ces nouveaux usages.

En savoir plus

 *Annick Renaud-Coulon, est expert mondial des universités d’entreprise et responsable du Corporate University Community Platform,

 CUCP, the Corporate University Community Platform,

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Yan de Kerorguen

Ethnologue de formation et ancien rédacteur en chef de La Tribune, Yan de Kerorguen est actuellement rédacteur en chef du site Place-Publique.fr et chroniqueur économique au magazine The Good Life. Il est auteur d’une quinzaine d’ouvrages de prospective citoyenne et co-fondateur de Initiatives Citoyens en Europe (ICE).

Category

ECONOMIE

Tags

, , , ,