Des étudiants du Master Ingénierie et Management en Environnement et Développement Durable (IMEDD) de l’UTT de Troyes participeront à la manifestation du 12 décembre prochain, organisée à Copenhague, pour appeler les négociateurs du sommet de l’ONU sur le climat à prendre des décisions efficaces. Cette implication dans les débats climatiques relève d’un projet élaboré au […]

Alors que le débat sur les changements climatiques a jusqu’ici essentiellement porté sur les politiques mises en œuvre par les Etats pour limiter les émissions de gaz à effet de serre et promouvoir les énergies renouvelables, les recherches du fonds des Nations Unies (UNFPA) pour la population pourraient bien éclairer la question sous un nouveau jour. Un jour d’autant plus intéressant qu’il place les hommes – et plus encore les femmes – au cœur des enjeux.

Du 7 au 18 décembre 2009 aura lieu, à Copenhague, le sommet de l’ONU sur le climat, un rendez-vous crucial pour la lutte contre les changements climatiques. L’Europe peut et doit jouer un rôle de leader dans les négociations. Mais faute d’une position commune concrète et ambitieuse, les pays européens restent trop silencieux. La veille […]

Des milliers de milliards de dollars sont en jeu à Copenhague. Un rapport du Conseil d’analyse économique (CAS), intitulé « Politique climatique, une nouvelle architecture mondiale » et réalisé par une équipe de chercheurs animée par l’économiste Jean Tirole, met en relief la dimension financière de toute politique contre le réchauffement climatique.

Mediapart lance avec deux cents personnalités un appel à refuser le «grand débat sur l’identité nationale» organisé par le pouvoir. Nous souhaitons que cet appel soit à l’origine d’une grande pétition citoyenne qui suscite un vaste rassemblement. Vous pouvez en cliquant ici le signer en ligne. http://www.mediapart.fr/journal/france/021209/lappel-de-mediapart-nous-ne-debattrons-pas Nous ne débattrons pas Par principe, nous sommes […]

En chercheur engagé, Edouard Bard n’hésite pas à aller au front pour défendre ses convictions. Pour atténuer le risque d’une dérive climatique, au cours de la seconde moitié du siècle, cet « archéologue du climat » pense qu’ une mutation technologique et économique s’impose.

Mieux vaudrait, ne serait-ce que par simple rationalité économique, agir plutôt qu’attendre. Le rapport Stern, du nom du Directeur du budget et des finances publiques au Trésor britannique qui le rendit public en octobre 2006, a eu pour principale novation d’introduire l’analyse économique dans le débat climatique. Et d’exprimer des arguments puissants en équations simples. Il souligne ainsi que les dommages causés par le réchauffement de la planète seraient 5 à 20 fois supérieurs aux sacrifices que les systèmes économiques devraient supporter pour lutter efficacement contre l’effet de serre. Et qu’une baisse de 25% des émissions de gaz à effet de serre en 2050 par rapport à aujourd’hui ne devrait entraîner qu’un surcoût de 1% du PIB mondial à cette échéance.

Au cours des trois prochaines décennies, les pays en voie de développement concentreront 90 % de la croissance urbaine. « Eco2 Cities : Villes écologiques et villes économiques » est un programme de la Banque Mondiale qui permet d’aider les villes des pays en voie de développement à atteindre la durabilité écologique et économique.

Copenhague, nous y sommes. Une page majeure pour l‘avenir de la planète est en train d’être écrite au Sommet des Nations Unies sur le climat, avec à la clé un choix crucial pour le futur: soit un changement de cap vers plus de clarté, soit la perspective de temps obscurs ?

Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), les douze années venant de s’écouler sont les plus chaudes jamais enregistrées depuis le début des mesures en 1861. Les mesures terrestres de températures réalisées au cours du XXe siècle montrent une élévation générale des températures moyennes.

Le réchauffement du climat de la planète entraîne:  La fonte des glaciers et des calottes glacières.  La montée du niveau des mers  L’ « acidification de l’océan » par l’injection massive de CO2 et les menaces pesant sur les coraux  La plus grande fréquence des séquences météorologiques extrêmes (tempêtes, canicules, tsunamis…).  Des risques sanitaires accrus […]

Bruce Jones, Joachim Hauser, Jacques Rougerie, Hervé Bourgeois, ces architectes visionnaires, admirateurs de Cousteau et de Jules Verne, n’hésitent pas à se jeter à l’eau pour voir leurs rêves aquatiques se réaliser. Souvent dans le plus grand secret.

Les blogs ont évolué au point pour certains de devenir de véritables journaux en ligne qui ne manquent pas une occasion de devenir le poil à gratter de la grande presse.

On évalue à 70 000 le nombre de créateurs de moins de 30 ans en 2008, dont 20 000 de moins de 25 ans[1]. Entreprendre au démarrage de sa vie professionnelle est indéniablement une période favorable : les entrepreneurs ont peu d’engagements familiaux et financiers. Il existe donc un vrai potentiel qu’il convient d’encourager.

Une enquête, réalisée par Kelly Services, un des leaders mondiaux du recrutement et des services de ressources humaines, révèle que la majorité des Français veut travailler dans un cadre intégrant une dimension éthique, un souci de l’environnement et une politique socialement responsable.

Introduire des principes « écolo » dans les maisons en construction ou déjà existantes est un souhait pour bon nombre de consommateurs « verts ». Mais l’idée est encore répandue que le vert est souvent synonyme de coûts supplémentaires. Quelques pistes.