Près de six Français sur dix (59%) rejettent l’instauration d’objectifs chiffrés de reconduite aux frontières des clandestins et les trois quarts (77%) se disent opposés à des sanctions contre des Français qui aident des personnes entrées illégalement en France, selon un sondage Ifop pour le mensuel « Acteurs Publics », rendu public vendredi 17 avril

Cette opposition atteint 80% chez les professions libérales et cadres supérieurs et 75% chez les sympathisants de gauche et les personnes vivant dans une commune accueillant plus de 9% d’étrangers hors Union européenne. A l’inverse, 64% des sympathisants de droite se disent favorables aux quotas.

A la question de savoir s’il faut sanctionner les Français qui viennent en aide aux clandestins, 77% des sondés répondent « non ». Plus d’un sur deux (54%) répond même « non, pas du tout ». Près de neuf sympathisants de gauche (89%) sur dix y sont opposés, tandis que seulement 37% des sympathisants de droite y sont favorables.

Aucune catégorie interrogée ne soutient majoritairement d’éventuelles sanctions contre des Français venant en aide aux immigrés clandestins, à l’exception des sympathisants du Front National qui sont 65% à y être favorables.

 sondage réalisé par téléphone les 9 et 10 avril auprès d’un échantillon national représentatif de 958 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. AP. source : http://fr.news.yahoo.com/3/20090417…

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Place Publique

Place Publique s'affirme comme un contrepouvoir, notre projet entend prendre sa place dans l’information en ligne indépendante.

Category

DIVERS