L’idée du projet Sol est née dans la lignée des réflexions engagées autour du rapport « reconsidérer la richesse », de Patrick Viveret, et de la proposition lancée dans ce rapport d’une « expérimentation d’une monnaie sociale incitatrice de comportements civiques solidaires et écologiquement responsables ».

En 2004, la possibilité de répondre à un appel d’offres du Fonds Social Européen, dans le cadre du programme Equal a permis de lancer cette expérimentation sur cinq régions françaises (Bretagne, Nord pas de Calais et Île de France, Rhône Alpes et Alsace), avec l’appui de quatre entreprises de l’économie sociale( MACIF, MAIF, Crédit Coopératif et Chèque Déjeuner) et des Conseils Régionaux des régions concernées.

Le SOL est un outil pour développer des échanges qui ont du sens. Il se donne des objectifs ambitieux :

 développer une économie à valeur ajoutée écologique et sociale, en s’interrogeant sur ce qui est produit consommé et échangé

 contribuer à remettre l’économie au rang de moyen et non de fin

 et contribuer à la valorisation du potentiel d’échange de chacun et à faire reconnaître que la richesse est produite par chacun.

Le SOL est donc une carte à puce pour contribuer au développement de l’économie locale, sociale et solidaire

Par une carte de fidélité qui permet de cumuler des points SOL et les réutiliser pour régler une partie de ses achats dans le réseau des partenaires SOL.

Elle rend visibles et reconnaît la valeur de tous les comportements solidaires, éco-logiques et citoyens. Plusieurs fonctions sont définies : Échanger en temps, entre personnes ou entre associations ; accéder à des services proposés sous forme d’échange-temps ; valoriser la participation à la vie locale, encourager les actions solidaires sur un territoire.

Les collectivités territoriales, CCAS, comités d’entreprise peuvent également utiliser la carte SOL pour renforcer leurs politiques.

En proposant une monnaie complémentaire, le SOL vient réinterroger notre représentation de la monnaie et des outils possibles pour développer les échanges. Et la construction collective de cet outil d’échange nous amène à véritablement dessiner, avec les différents acteurs concernés, les contours d’un monde plus solidaire.
Cette interrogation sur la monnaie amène alors chacun à se poser des questions sur le système monétaire actuel, questions souvent gardées dans l’opacité la plus totale : comment se crée la monnaie, qui a pouvoir de création monétaire, comment se gèrent les systèmes monétaires, quel en est le contrôle démocratique ?

Ainsi le SOL est également un outil d’éducation populaire pour une réappropriation démocratique de la monnaie.

www.sol-reseau.coop

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Place Publique

Place Publique s'affirme comme un contrepouvoir, notre projet entend prendre sa place dans l’information en ligne indépendante.

Category

ARTICLES

Tags

,