Avec la prolifération des affabulateurs et autres « moi » autocentrés qui se bousculent dans l’univers des réseaux sociaux et de la téléréalité, une pathologie humaine s’affirme, de nature à éclairer les mécanismes à l’œuvre dans le mensonge. Cette pathologie a pour nom la perversion narcissique.        Experts en duplicité, ces manipulateurs qui séduisent insidieusement pour mieux […]

Yan de Kerorguen A la une