Personne n’en doute, c’est la maladie qui fait le mal vieillir. « On a beau avoir une santé de fer, on finit toujours par rouiller », écrit Jacques Prévert. La crainte de se trouver en mauvaise santé est omniprésente pour 90 % des Français. Mais l’évolution de la médecine montre que devenir un vieillard cacochyme et grabataire n’est donc pas une fatalité.

L’eurodéputée Julia Reda a présenté le 20 janvier 2015, devant la Commission des affaires juridiques le rapport portant sur l’harmonisation du droit d’auteur. dans lequel elle pose les bases d’une vision moderne des usages. Le Parlement européen n’a plus qu’à se pencher sur les différents points présentés. Un projet globalement très équilibré, qui n’appelle pas à une révolution, simplement à quelques modifications, certainement devenues essentielles aujourd’hui.

De plus en plus d’entreprises comprennent l’importance qu’il y a à adapter les nouvelles technologies aux seniors et non l’inverse. Doro, leader européen des télécoms simplifiées, montre l’exemple.

On ne peut dissocier le projet économique de l’ESS (s’associer pour entreprendre) de son projet social (justice et démocratie). On ne peut donc réduire son rôle, son poids et sa contribution aux seuls indicateurs économiques de la richesse, au nombre d’entreprises qu’elle a créée et au nombre d’emplois générés (plus de 10 % du PIB mondial). On ne peut non plus évaluer l’évolution économique des états et des entreprises au seul jugement des agences de notation sociale et financière. Les tenants d’une « autre économie » sont conduits à se poser la question d’un changement des règles du jeu qui remette l’homme au coeur des projets.

« La mer lave tous les maux des hommes », écrivait Platon. A y regarder de plus près, à l’aune de nos connaissances scientifiques, ce que dit le philosophe grec est de plus en plus d’actualité. L’avenir de la santé est, pour une bonne part… dans l’eau !

Alain Jakubowicz, Président de la Licra, a présenté le 8 février
les 50 propositions au travers desquelles la ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme interpellera, dans les semaines qui viennent, chacun des candidats à l’élection présidentielle.

La meilleure façon de s’initier à l’océan, c’est aussi par la littérature. En lisant…par exemple, sur la plage!

Demandez aux anciens qui vivent au bord des océans à quelle époque remonte la mer, ils vous répondront qu’elle existait déjà à l’aube de l’humanité et que pendant longtemps elle recouvrit la terre.

La réponse mérite un ouvrage entier tant il est vrai que la poussée fulgurante de l’urbanisme et de la démographie pose de graves problèmes à l’environnement. Etant difficilement concevable de raser toutes les villes actuelles pour les rebâtir de façon adaptée, répondre à cette question suppose, pour les sociologues et les spécialistes des transports, d’inventer une nouvelle urbanité.

Aimer, dormir, manger, habiter, circuler, penser… Régulièrement, Place-Publique vous donne rendez-vous avec une esquisse illustrée de votre vie quotidienne future.

Parce que la démocratie commence par le droit à l’information, et parce qu’un citoyen digne de ce nom a le devoir de s’informer, vous trouverez ici une liste d’ouvrages engagés : tous traitent d’enjeux sociétaux qui risquent de bouleverser en profondeur notre monde dans des années très proches. La totalité de ces livres, ou presque, […]

Contrairement aux idées toutes faites, les adolescents et plus généralement les jeunes générations ont une vision très claire de ce que signifie la citoyenneté. Loin de certains clichés qui veulent que la génération suivante soit moins « bien » que la précédente, par exemple moins engagée dans la vie citoyenne, une étude réalisée par The […]

Cela fait douze ans que les premiers habitants de l’Australie attendent « l’Apologise day », le jour des excuses. Le premier ministre Australien, le travailliste Kevin Rudd, élu en novembre dernier, a accompli un geste symbolique fort en respectant sa promesse électorale de demander pardon aux Aborigènes. Ce que n’a jamais voulu faire son prédécesseur, […]

« Nous considérons comme indispensable d’effectuer une évaluation de ces réformes. Ce bilan doit être un préalable à toute nouvelle réforme qui, à défaut, constituerait une fuite en avant.

Reproduction de la lettre adressée à Catherine Bréchignac, président du CNRS, par la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse. Téléchargez ce document ci-dessous au format PDF.

Le développement durable serait-il le nouvel horizon des sociétés développées du monde actuel ? On peut se demander si cette vision n’est pas le dernier « grand projet » de la société actuelle, le seul qui soit susceptible de rassembler dans un consensus à peu près général l’ensemble de la société civile, les acteurs économiques […]