Les droits de l’homme, la démocratie et la sécurité sont menacés sur tout le continent, peut-on lire dans le dernier rapport annuel de Thorbjørn Jagland, Secrétaire Général du Conseil de l’Europe.

Il suffit de considérer quelques-uns des grands problèmes qui se posent aujourd’hui, qu’il s’agisse du changement climatique, des retraites, de la dette publique ou du marché du travail, pour qu’une conclusion s’impose : le sort relatif des jeunes est bien pire qu’il ne l’était il y a vingt-cinq ans.

Selon un chiffre à confirmer, ce serait plus de 15.000 entreprises qui travailleraient dans le secteur de l’économie dite collaborative. Ce qui représenterait quelque 13 000 emplois salariés… ce qui me paraît tout à fait invraisemblable. … Mais l’essentiel est là : cela peserait environ 2,5 milliards de chiffres d’affaires .. on ne rigole plus ! À défaut de faire des économies, le gouvernement y voit une source nouvelle de revenus. Pourquoi se priver !?

A quelques semaines de la COP21, 200 signataires, dont Jean Pisani-Ferry, commissaire général de France Stratégie, 71 auteurs principaux du Giec et le prix Nobel d’économie Kenneth Arrow, appellent à un « moment de vérité. Selon eux, il faut reconnaître « la valeur économique et sociale des actions de réduction du CO2 » et l’intégrer dans diverses initiatives.

* Cet article est publié avec l’autorisation de

« Quand le Roy Pyrrhus passa en Italie, après qu’il eut reconneu l’ordonnance de l’armée que les Romains lui envoyaient au devant: « Je ne scay, dit-il, quels barbares sont ceux-ci (car les Grecs appeloyent ainsi toutes les nations estrangieres), mais la disposition de cette armée que je voy n’est aucunement barbare. » Montaigne (L.III, ch XXI, Des cannibales)

Pour réfléchir au problème dramatique qui nous concerne tous, Européens – l’afflux de migrants que les guerres chassent vers un exil involontaire -, j’ai choisi une citation de Montaigne, un compagnon que j’ai toujours plaisir à fréquenter.

Alors que l’Union Européenne a annoncé un durcissement de ses objectifs en faveur du climat, que le nombre d’accords climatiques est sans précédent et que le nombre de pays engagés pour la COP21 ne cesse de grandir (aujourd’hui 75 Etats ont remis leur copie), la question de la relation entre territoires et entreprises apparaît comme centrale pour la définition d’un schéma global de transition vers une économie bas carbone.

New-York, le 3 septembre 2015 – Les images déchirantes de corps d’enfants rejetés par la mer sur les rives de l’Europe… gisant à l’arrière de camions franchissant les frontières… passés à travers des barbelés par des parents désespérés…

Pierre Guilhaume est coordinateur du Pacte civique Les associations qui ont lancé le Pacte civique en 2011 se sont rassemblées autour d’une intuition fondatrice : nous ne pouvons plus limiter notre ambition à constater et dénoncer les dégâts du présent ; nous devons aborder de manière nouvelle et inédite la question de la transformation de […]

Les innovations soumises aux entreprises sont le fait de métissage d’idées, de savoirs, d’expériences ou de transferts technologiques qui ont tous pour dénominateur commun d’être sortis du cerveau d’un nombre croissant d’individus collaborant ensemble. Ce saut créatif dépend moins de la connaissance acquise que de la capacité à poser en permanence sur le monde qui nous entoure un regard de curiosité et de questionnement permanent.

Nedim Loncarevic est le réalisateur du film « Les voix de Srebrenica ». Le film est diffusé sur France 3 le mercredi 8 juillet 2015 à 24h10. A ne pas rater.

Le pôle Ville de Terra Nova soutient des métropoles ambitieuses pour Paris et Aix-Marseille. Cette fabrique de la métropole doit s’inscrire dans un processus collectif d’innovation et d’expérimentation qui couvre tous les domaines de la production urbaine à des échelles géographiques élargies. Cette étude explore de nombreux défis qui y sont associés.