Au regard des premiers retours d’expérience très favorables, la loi Travail a instauré la généralisation de cette Garantie jeunes à compter du 1er janvier 2017 sur l’ensemble du territoire. Elle est dorénavant accessible à tous les jeunes de moins de 26 ans en situation de précarité, sans emploi, qui ont arrêté leurs études et qui ne suivent pas de formation (NEET). L’objectif : leur permettre d’entrer dans la vie active grâce à un parcours complet et intensif d’accès à l’emploi, et leur garantir un revenu.

L’article L.2242-8 du Code du Travail issu de la loi du 17 août 2015 impose une négociation annuelle sur la qualité de vie au travail.
La loi EL-KHOMRI vient d’ajouter un 7ème alinéa à cet article en introduisant, pour la première fois, dans le Code du travail, un droit à la déconnexion.

Chronique de Pierre Le Roy La France va-t-elle mieux ? La question anime en permanence les débats en cette période pré-électorale où les candidats se lancent des chiffres à la figure, chacun des deux camps « classiques » de l’échiquier politique-gauche et droite (l’extrême droite renvoyant dos à dos les deux derniers titulaires de la […]

Face aux fractures mises en évidence par les attentats qui ont frappé notre pays depuis 2015, le Gouvernement renforce son action pour rassembler tous les Français autour des valeurs de la République et pour s’attaquer aux obstacles auxquels est confrontée une partie de la population dans ses conditions de vie. Le projet de loi «Egalité et citoyenneté» s’inscrit pleinement dans cette ambition en complétant les actions menées là où l’intervention de la loi était nécessaire.

En 2017, les salariés sont bien décidés à prendre à bras le corps leurs projets de formation. Le compte personnel de formation est désormais bien connu et le passage à l’action plus évident. Et ils n’hésitent pas à faire savoir ce qui leur plaît et ce dont ils ne veulent plus. L’entreprise reste pour autant pour la grande majorité un interlocuteur central. C’est ce que révèle une enquête Demos sur « La formation chez les salariés en 2016 ».

Le doute n’est pas permis : l’Asie du Sud (Inde, Pakistan, Bangladesh, Sri Lanka) et l’Afrique subsaharienne concentrent aujourd’hui dans le monde le plus de pauvreté, de misère et de retards, bien que le discours commence à changer : à l’image des dragons et autres tigres, ces régions ne sont-elles pas, à leur tour, en train d’émerger ?

Qui sont ces Français ? Isolement choisi ou subi ? Contre les Solitudes, quelles solutions ? A l’approche des fêtes de fin d’année, la Fondation de France publie son rapport sur les solitudes. En 2016, plus de 5 millions de Français sont seuls, soit 1 million de plus qu’en 2010.
Face au délitement croissant des liens sociaux, la Fondation de France détecte, finance et accompagne chaque année près de 1 000 initiatives pour 15 millions d’euros. Elles sont portées par des petites associations qui agissent au plus près des besoins et qui œuvrent au quotidien dans tous les domaines – emploi, enfance, grand âge…

Airbnb est-il l’arbre qui cache la forêt d’une uberisation rapide de l’économie du logement ? Loin s’en faut, nous répondent en substance Bernard Vorms et Pierre-Yves Cusset. Alors qu’on lui prédisait le même sort que les agences de voyages et les courtiers en valeurs mobilières, le modèle traditionnel de l’agence résiste… et même contre-attaque. La situation est-elle tenable et à quel prix ?

FuturÂge – Pôle inaugure son nouveau nom avec la tenue de deux colloques en 2016 à Paris Avec un nouveau nom, FuturÂge le pôle Charles Foix, entend rendre plus visible son action sur la question du bien vieillir dans une société inclusive.

Par rapport aux garçons de leur âge, les filles âgées de 5 à 14 ans consacrent 40 % de temps en plus, ou 160 millions d’heures supplémentaires par jour, à des tâches ménagères non rémunérées ainsi qu’à la collecte de l’eau et du bois, d’après un rapport publié par l’UNICEF à la veille de la […]

Émeutes de la faim ; pillages de marchandises ; flambée des prix ; marche d’enfants contre la faim au Yémen ; populations contraintes de manger des galettes de boue … La liste est longue des manifestations montrant une aggravation de la fracture alimentaire.

edito place publique

Inversion, paradoxe, contrevérité, discordance, antagonisme, antonymie, renversement, quiproquo, contraste, versatilité, oxymore, ambivalence…ce vocable instable des figures du « tout et son contraire » peuple notre époque. Il trame notre langage et nos comportements, sans que nous nous en apercevions toujours. Notre nature va de volte-faces en contresens, réunir des inconciliables, au gré de nos ambivalences. La dualité en chaque homme est reconnue par toute la sociologie classique et avant elle par la philosophie, Adam Smith, Emile Durkheim, Alexis de Tocqueville ou Max Weber tout autant que par Leibniz ou Kant. Elle s’est aujourd’hui installée en profondeur dans les postures de chacun, signe de la schizophrénie ambiante.