11 novembre 2015 – Lancée hier par PowerFoule.org une pétition adressée au ministre des Finances Michel Sapin et qui demande la clémence pour les sites d’information Médiapart et Arrêt sur Images a recueilli 5,000 soutiens en à peine 24 heures.

Médiapart et Arrêt sur Images ont été plongés dans une situation financière critique à la suite d’une décision de l’administration fiscale qui leur réclame respectivement 4,1 millions d’euros et 540,000 euros.

Pour François Chemillier, président de PowerFoule.org : « Face à cette injustice, leur seul salut provient du public auprès de qui ils ont lancé un appel à dons. Il était donc naturel de lancer cette pétition pour alerter le plus grand nombre, faire echo à leurs revendications et permettre au public de témoigner de sa solidarité tout en mettant la pression sur le ministre des Finances. »

L’administration fiscale reproche à Médiapart et à Arrêt sur Images d’avoir appliqué le mauvais taux de TVA, celui de 2% pourtant destiné à … la presse. Ce taux a récemment été validé par le Parlement comme devant s’appliquer à toute la presse, y compris sur support numérique.

François Chemillier rappelle que « toute taxe doit respecter la neutralité fiscale. Hors en distinguant la presse selon son support de diffusion (papier vs numérique), l’administration fiscale commet une faute. ». Et de poursuivre : « l’administration fiscale est en perdition. Elle a montré des failles et a été désavouée à plusieurs reprises par le gouvernement ces dernières semaines. On vient d’apprendre qu’elle aurait même accordé une ristourne de 180 000€ à Patrick Balkany ! Qui cherche à couler Médiapart ?»

En parlant de Médiapart et de Arrêt sur Images, François Chemillier ajoute : « Si ils tombent, ce sont de futurs scandales comme les affaires Cahuzac ou Bettencourt qui resteront ignorés et impunis à jamais. Et c’est notre démocratie et ses valeurs qui en seront les perdants. »

CONTACTS PRESSE :

François Chemillier – francois@powerfoule.org – 06 52 55 09 09

NOTES AUX RÉDACTIONS

● Pétition à l’attention des députés :

http://www.powerfoule.org/mediapart

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Place Publique

Place Publique s'affirme comme un contrepouvoir, notre projet entend prendre sa place dans l’information en ligne indépendante.

Category

DIVERS