Le « moderne » monsieur Macron, ci-devant ministre de l’Économie déclarait récemment que les 35 heures n’étaient pas un tabou. Le parti Les Républicains débat actuellement d’une possible sortie des 35 heures, pour revenir aux 39 heures hebdomadaires, voire, dixit le libéral Fillon, au cadre européen des 48 heures, s’il revenait au pouvoir. D’où leur vient donc cette obsession des « 35 heures », 15 ans après leur mise en place, à la satisfaction de la plupart des entreprises et salariés ?

Bruno Tilliette A LA UNE

Qui n’a pas entendu, dans les commentaires agacés d’usagers des transports, lors des micro-trottoirs au moment des grèves, cette phrase : « nous sommes pris en otages ». Qui n’a pas été ébranlé par la comparaison, souvent répétée, entre les camps nazis et la situation à Gaza ? Ou bien surpris par l’analogie: « le musulman […]

Yan de Kerorguen EDITO