Le 15 avril a eu lieu le premier lancement de la ferme urbaine à la Gare Saint-Sauveur de Lille, un projet initié par lille—design et Design For Change et co-porté avec lille3000 et la Ville de Lille. La ferme urbaine de St Sauveur sera inaugurée dans le cadre de l’événement Renaissance le 26 septembre 2015.

Design for change en partenariat avec lille—design initient chaque année un concours international de design. Quelques projets issus du concours ont été sélectionnés pour être réalisés sur la métropole. Ainsi, une ferme urbaine hors sol et mobile va prendre place au coeur de la ville de Lille, sur la friche jouxtant la gare Saint-Sauveur. Cette future oasis de culture s’attachera à développer un programme de sensibilisation des habitants à la provenance des ressources végétales qui terminent dans leurs assiettes. Accessible à tous, on y trouvera un potager planté à partir de graines non hybrides de fruits et légumes peu connus ou oubliés… mais aussi des prototypes de recherche en nouveaux matériaux imaginés à partir de champignons, de ruches, de soie ou d’orties, formidables ressources textiles. Cette ferme laboratoire baptisée «Farm for change» aura pour vocation de cultiver, entre autre, la biodiversité de la friche Saint Sauveur et des espèces potagères du territoire ; et aussi à titre plus expérimentale, de montrer que produire à partir de ressources naturelles représente une inépuisable ressource de recherche et d’innovation.

Un projet co-porté

lille—design et Design for Change, en partenariat avec l’événement Renaissance organisé par lille3000 et la Ville de Lille co-financent la ferme urbaine de Saint-Sauveur. Les équipes de lille3000 et des Parcs et jardins de la ville de Lille en assurent l’entretien.

La conception de la ferme a été imaginée par un consortium d’acteurs : les étudiants paysagistes de l’école de Versailles – dont le projet porte sur la protection du patrimoine végétal lillois voué à disparaître au grès de l’évolution du chantier- ceux de l’école la Head à Genève (projets sur l’eau), l’ISA, et l’école des arts et métiers de Lille. Des acteurs du territoire tels les Saprophytes, la MRES, les jardins de Cocagne notamment y apportent leurs précieux savoir faire.

D’autres projets issus du concours Design for change/Lille seront amenés à être réalisés dans le cadre de la ferme dans les mois et années à venir.

L’aboutissement d’un travail de plus de trois ans lille—design, en partenariat avec Design For Change et les écoles en compétition, développe chaque année sur la métropole lilloise un concours international dont l’objectif est de rendre le monde habitable pour l’homme à long terme et faire du citoyen un acteur de sa ville. En 2015, les projets issus de cette compétition sont expérimentés sur deux quartiers : la gare Saint-Sauveur à Lille et le Pile à Roubaix.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Yan de Kerorguen

Ethnologue de formation et ancien rédacteur en chef de La Tribune, Yan de Kerorguen est actuellement rédacteur en chef du site Place-Publique.fr et chroniqueur économique au magazine The Good Life. Il est auteur d’une quinzaine d’ouvrages de prospective citoyenne et co-fondateur de Initiatives Citoyens en Europe (ICE).

Category

SANTE

Tags

, , , ,