Les principales motivations des Français au sujet de la consommation responsable sont de garantir des conditions de travail décentes ou encore de protéger l’environnement.

Les Français considèrent que la consommation responsable passe surtout par des démarches telles que le local ou le « Made in France ». Or, ces motivations sont également au cœur du commerce équitable.
Tel est l’un des enseignements d’un sondage effectué par BVA pour le compte de l’association Max Havelaar France *, sur « Les Français et le commerce équitable »

« Ces résultats nous confortent dans l’idée que si on explique clairement le bénéfice du commerce équitable, les Français passeront à l’action et achèteront davantage de produits du commerce équitable labellisés. Des produits du quotidien comme le café, le cacao ou encore le coton ne peuvent pas être produits en France. Ces motivations et ces valeurs revêtent alors un caractère universel.» assure Dominique Royet, Directrice générale de Max Havelaar France.

Pour les Français, consommer responsable passe par une consommation de produits :

  Issus de production locale (91%).

  Issus d’un circuit court (87%).

  Made in France (80%).

  Issus du commerce équitable (58%).

Les principaux objectifs de la consommation responsable : la garantie des impacts sociaux et environnementaux

  Ils sont ainsi 61% à juger qu’on a recours à la consommation responsable pour garantir des conditions de travail décentes mais également pour protéger l’environnement.

Les Français qui achètent des produits issus du commerce équitable ont pour principal objectif l’amélioration des conditions de vie des petits producteurs.

  Participer à l’amélioration des conditions de vie des petits producteurs (76%).

  Faire un geste citoyen et solidaire (44%).

  Soutenir le développement durable (37%)

  Faire évoluer les règles du commerce mondial (31%).

Les Français et le commerce équitable : une démarche qu’ils jugent unanimement positive et qu’ils ont intégrée dans leurs habitudes d’achat.

  Les Français (88%) restent unanimes à considérer que le « commerce équitable est une démarche positive ».

  Près de 3 Français sur 10 achètent mensuellement des produits issus du commerce équitable.

* Le rôle de l’association Max Havelaar France est de gérer et de promouvoir le label Fairtrade / Max Havelaar auprès des entreprises et de sensibiliser l’opinion publique française au commerce équitable, pour participer à l’amélioration de la vie des producteurs du Sud et de leurs communautés.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Yan de Kerorguen

Ethnologue de formation et ancien rédacteur en chef de La Tribune, Yan de Kerorguen est actuellement rédacteur en chef du site Place-Publique.fr et chroniqueur économique au magazine The Good Life. Il est auteur d’une quinzaine d’ouvrages de prospective citoyenne et co-fondateur de Initiatives Citoyens en Europe (ICE).

Category

ENVIRONNEMENT, ETUDE

Tags

,