Selon un sondage Eurobaromètre Flash, plus de 2 Français sur 3 aimeraient que les politiques et les médias leur parlent davantage de l’Union européenne.

Environnement: la Semaine européenne de la réduction des déchets On évoque souvent l’importance des «3 R» –pour encourager les citoyens à Réduire, Réutiliser et Recycler, mais c’est le premier R qui est essentiel. C’est le principe qui sera mis en valeur au cours des sept prochains jours, dans le cadre de la Semaine européenne de […]

Richard Wilkinson, célèbre épidémiologiste britannique, travaille depuis les années 70 sur les déterminants sociaux de la santé. Ses études ont démontré qu’une société inégale génère des rapports de compétition plus stressants, plus violents, entre les hommes, et que les inégalités de revenus aggravent une grande partie des maux sanitaires et sociaux d’une société.

Richard Wilkinson résume cette thèse dans un livre coécrit avec une de ses collègues, Kate Pickett en 2009 et traduit en 23 langues. The Spirit Level vient d’être publié en France sous le titre « Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous » (éd. Les Petits matins – Institut Veblen).

Richard Wilkinson fait voler en éclats de nombreuses théories encore dominantes. En collectant et comparant un nombre impressionnant de données internationales, il en conclut que les inégalités de revenus (et non la pauvreté) sont une des causes d’un certain nombre de fléaux sanitaires et sociaux : niveau de confiance, maladie mentale, espérance de vie et mortalité infantile, obésité, réussite scolaire des enfants, maternité précoce, homicides, taux d’incarcération et mobilité sociales.

Il démontre en outre l’impact des inégalités de revenu sur l’environnement, et particulièrement sur le réchauffement climatique. La compétition alimentée par les inégalités exacerbe le consumérisme, principal obstacle à la transition vers une société faible en émission de carbone.

Pour Richard Wilkinson et Kate Pickett, la croissance économique a atteint ses limites. Passé un certain seuil, la poursuite de l’”enrichissement”des pays industrialisés ne fera qu’accroître l’inégalité et renforcera d’autant les problèmes que la croissance est censée résoudre.

Le bien-être des populations et la soutenabilité de la société passera par la réduction des inégalités de revenus. Ce résultat sera atteint en élargissant le champ de la démocratie, en imposant, par exemple, une forte représentation des salariés dans les entreprises ; en favorisant fiscalement les entreprises à faible écart salarial ; en garantissant par des prêts bonifiés le rachat des entreprises par les salariés.

Convaincue par cette approche, la Fondation Nicolas Hulot a rencontré Richard Wilkinson lors de son récent passage à Paris, en octobre 2013.

*. Cet entretien est paru sur le site de la Fondation Nicolas Hulot

Les agressions répétées, ouvertement et pleinement racistes dont la ministre de la Justice Christiane Taubira a été la cible indiquent clairement que nous avons affaire à une offensive assumée, concertée, froidement haineuse. Elles s’inscrivent en effet dans une trop longue liste de « dérapages » détestables.

Du 16 au 24 novembre, ce sont plus de 7 000 animations qui auront lieux partout en France pour éveiller les consciences à la prise en compte de la réalité des inégalités, à la compréhension de leurs causes et à l’action pour les combattre avec la thématique Droits à l’essentiel. Retrouvez tout le programme sur: […]

Paris, le 12 novembre 2013 – Le partenaire d’Un Enfant par la Main, l’ONG ChildFund International, membre de l’organisation internationale de solidarité ChildFund Alliance, est actuellement sur le terrain pour évaluer l’impact et les dégâts sans précédent de Haiyan, le plus grand typhon à avoir jamais frappé les Philippines. Les premiers rapports font état de […]

Pour célébrer 40 années de réflexion stratégique et d’aide à la décision, le Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) du ministère des Affaires étrangères, en partenariat avec Le Nouvel Observateur a invité trois éminents penseurs à débattre avec Laurent Fabius de l’état actuel des affaires internationales. Les 40 ans du Centre d’analyse, de […]

Autour du projet d’écotaxe combattu par les « bonnets rouges » bretons et suspendu par le Premier ministre, les contradictions s’accumulent à cause de la virulence d’intérêts opposés.

Place Publique rappelle que la rubrique « Opinion Libre » n’engage que l’auteur de cette « opinion » et en aucune manière la rédaction du Magazine. Ces tribunes sont publiées parce qu’elles soulèvent des questions stimulantes pour l’esprit et témoignent d’une volonté d’engager un débat citoyen.

Le rapport de suivi de l’éducation et de la formation met en exergue les conséquences des restrictions budgétaires et de l’inadéquation des qualifications dans certains pays d’Europe.

La Santé et plus largement la façon d’accéder aux soins, y compris en voyage ou dans le cadre professionnel ou via les nouvelles technologies sont des préoccupations centrales pour les citoyens de tous ces pays. Ce baromètre permet non seulement d’évaluer leur opinion et leurs attentes en ce qui concerne la préservation de leur système de santé mais aussi d’étudier la façon dont les populations perçoivent la qualité des soins. Il contribue ainsi à une meilleure appréciation de la prise de conscience par les opinions publiques des nouveaux enjeux liés à la prise en charge de la santé.

Comment réduire le décalage entre le poids du tissu associatif dans la société et son influence sur les politiques publiques. Yannick Blanc, président de la Fonda, préfet du Vaucluse, livre des pistes.