Du jamais vu, depuis les manifestations radicales de l’American Indian Movement aux Etats-Unis qui, en 1973, occupa le quartier général du BIA (Bureau of Indian Affairs) à Washington D.C. puis le site de Wounded Knee. Jamais le peuple amerindien n’avait connu une telle mobilisation !

Génération Précaire demande (aussi) la nationalité russe si l’on n’encadre (toujours pas) les stages La France nous aime ou on la quitte (sans trop vous commander, ceci est un ultimatum) Le 10 janvier a lieu la dernière réunion de négociation sur la sécurisation de l’emploi. Les différentes parties étant davantage attachées à la défense de […]

Territoires de la démocratie : quelle place pour les citoyens dans le débat public ? Jeudi 17 janvier 2013 à 8h30 à la Maison de l’Europe de Paris 35 rue des Francs-Bourgeois 75004 Paris (métro Saint-Paul) Pour vous inscrire Dans un contexte de défiance vis-à-vis des instances de représentation démocratique et face au creusement des […]

Janvier 2013.
Le mois dernier, sur ce même site, je fermais mon « journal d’un journaliste » et vous en expliquais les raisons. J’ouvre aujourd’hui, en ce début janvier 2013, le journal du retraité que je suis devenu.

Droit au logement – Jeudi Noir Réquisition au 2 rue de Valenciennes dans le 10ème Rdv à partir de 9h et toute la journée au 2 rue de Valenciennes dans le 10ème M° Gare du Nord 2 ans jour pour jour après l’inauguration du bâtiment avenue Matignon, en attendant les réquisitions promises par les pouvoirs […]

Cette Année européenne intervient à un moment crucial de la construction européenne: en effet, 2013 marque le 20e anniversaire de la citoyenneté de l’Union, introduite par le traité de Maastricht en 1993, et le compte à rebours ‑un an ‑des élections au Parlement européen.

Selon les résultats d’une enquête Eurobaromètre* sur les activités spatiales, les Européens ont une bonne image du ciel et des activités spatiales européennes. Pour 4 européens sur 5, les services dérivés du spatial et les technologies spatiales jouent un rôle important dans le développement d’applications terrestres innovantes.

Au show des « visibles » qui peuplent les écrans dans le souci éternel de leur image, nous préférons le théâtre des « invisibles » qui, dans l’action quotidienne et discrète, sont les acteurs du changement . Artistes, chercheurs, associatifs, innovateurs enracinés dans l’univers du logiciel libre, à vos marques….

 » Nous ressentons tous le besoin d’une vision politique qui aide à organiser l’effort collectif pour sortir de nos crises. Ce que, avec Patrick Viveret, nous appelons la vision transformatrice, qui s’articule avec les résistances créatrices et les expérimentations anticipatrices. Pour dépasser nos conservatismes et nos repliements sur nos intérêts à courte vue, nous cherchons à inscrire nos efforts de changement dans une vision qui apporte à la société la cohésion dynamique dont elle a un urgent besoin.

Depuis plus d’un an, les adhérent·e·s du Pacte civique mobilisent leurs énergies pour faire de la crise une opportunité de changement. Car le pays dispose des ressources humaines et du socle démocratique pour créer l’esprit du changement et inventer un futur désirable pour tous. Ainsi, par les actes et en prenant le temps nécessaire, le collectif Pacte civique démontre la fécondité de l’échange, de la coopération et de l’implication comme vecteur de transformation individuelle et collective mais aussi de rénovation démocratique.

Rompre les frontières de la finance d’autrefois (c’est à dire d’hier au soir), traverser les frontières naturelles ou instituées, c’est sans doute ce qu’il faut faire pour faire circuler les moyens financiers et l’épargne citoyenne vers les projets durables. Une Banque des Initiatives Citoyennes à dimension internationale devrait stimuler cette orientation.

« La mer qu’on voit danser le long des golfes clairs … » Tout le monde connaît la chanson mais connaît-on aussi bien la mer ?