Le Sommet européen du jeudi 21 juillet marque un réel progrès pour l’Eurozone, et pourtant le danger demeure et la sortie de crise est encore loin.

* Cette chronique est parue le 26 juillet 2011 dans la Revue Confrontations Europe.

Ce résumé d’un rapport* établi par le think tank TerraNova montre comment la crise du logement qui pénalise surtout les jeunes et les pauvres est née d’un choix de société privilégiant la rente foncière et immobilière, les propriétaires et les « inclus ». Il détaille une politique progressiste fondée sur un changement d’objectif : loger dignement, à un coût raisonnable, l’ensemble des ménages

En annonçant sa démission du Samusocial de Paris, qu’il a fondé il y a bientôt vingt ans, l’ancien secrétaire d’Etat à l’Action humanitaire d’urgence pointe le désengagement de l’Etat dans sa mission sociale.

Le Centre d’Analyse Stratégique livre une analyse prospective de l’environnement économique et démographique de la France à l’horizon 2030.

Le logement, avec l’emploi, est aujourd’hui la préoccupation majeure des Français. Pour pallier aux difficultés, de nombreux groupes et associations de citoyens s’engagent dans une démarche collective et alternative de conception de l’espace à vivre, en repensant les questions de l’organisation de l’habitat, de la propriété et de l’urbanité.

Depuis 4 mois, le général Divjak qui a organisé la défense de Sarajevo, ville assiégée entre 1992 et 1995 par les forces nationalistes serbes, était retenu à Vienne.

Le climat, les pollutions, la faim dans le monde, jamais la question de la gestion de l’eau sur la planète n’a été aussi impérieuse. Des rapports récents prennent la mesure des choses.

Abeilles, mouches, chauves-souris, coqs et cailles : ces animaux se révèlent précieux pour les recherches d’avenir en robotique, dans le spatial ou dans le domaine de la sécurité .