Selon Evasol (Solutions pour les économies d’énergie), le prix des énergies est en train de s’envoler durablement. La maîtrise des énergies peut réduire la facture d’au moins 30%

Les augmentation du coût de l’énergie ne font que commencer

• l’électricité : +6,4 % en un an,
• les carburants : +17,3 % en un an,
• le gaz naturel : + 5,2% au 1er avril, soit +61% en 5 ans !
• le fioul : + 11,6% en moyenne depuis les 10 dernières années

40% de l’énergie produite en France sert à satisfaire les besoins domestiques comme l’éclairage, le chauffage et l’électroménager. Elle est responsable de 20% des émissions de gaz à effet de serre. 80 % de l’énergie consommée par les foyers français est consacrée au chauffage et à l’eau chaude sanitaire.

Dans la maison, 30% de la chaleur s’échappe par le toit et 20% par les murs. Le verre seul étant un mauvais isolant, 15% des pertes énergétiques se font via les fenêtres. Le sol, lui est responsable d’environ 10% de la chaleur du bâtiment. Les ponts thermiques (failles au niveau des jonctions mur-plancher par exemple) peuvent engendrer jusqu’à 12% de fuite de la chaleur. La circulation d’air peut représenter jusqu’à 25% des pertes de chaleur.

60 % des logements français pourraient diminuer leurs dépenses énergétiques grâce à des solutions concrètes.

Selon le Service de l’Observation et des statistiques du Commissariat Général du Développement Durable (CGDD) on peut maîtriser son énergie et sa facture, moyennant quelques changements dans la maison

 35% d’économies sur la facture de chauffage en isolant sa toiture : Jusqu’à 35 % des pertes énergétiques d’une maison s’effectuent par la toiture. Isoler correctement les combles est une opération peu onéreuse qui permet de réaliser des économies importantes sur sa facture de chauffage.
 70% d’économies sur la facture de chauffage. Avec l’envolée du prix du fioul et du propane, la pompe à chaleur est une alternative de plus en plus compétitive.
 75% d’économies sur la facture d’eau chaude sanitaire. Le chauffe-eau thermodynamique permet de produire l’eau chaude sanitaire en consommant 3 à 4 fois moins d’énergie qu’un cumulus à résistance.
 € : L’installation d’une centrale photovoltaïque sur un toit bien exposé garantit des revenus solaires annuels pendant 20 ans et permet de compenser les factures d’énergie du foyer.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Yan de Kerorguen

Ethnologue de formation et ancien rédacteur en chef de La Tribune, Yan de Kerorguen est actuellement rédacteur en chef du site Place-Publique.fr et chroniqueur économique au magazine The Good Life. Il est auteur d’une quinzaine d’ouvrages de prospective citoyenne et co-fondateur de Initiatives Citoyens en Europe (ICE).

Category

ARTICLES

Tags