Strasbourg, 09.07.2010 – Le Rapporteur de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur la situation des droits de l’homme dans le Caucase du Nord, Dick Marty (Suisse/ADLE), trouve « inacceptables et indignes » les propos du Président tchétchène Ramzan Kadyrov qui a publiquement qualifié les employés de l’organisation russe des droits de l’homme ‘Memorial’ d’« ennemis du peuple, ennemis de la loi et ennemis de l’Etat ».

Selon Dick Marty, « de tels propos, semblables à ceux proférés par M. Kadyrov à l’égard de Natalya Estemirova, employée de ‘Memorial’ assassinée par la suite l’été dernier, constituent des menaces à peine déguisées. J’appelle les autorités fédérales russes à intervenir auprès du pouvoir tchétchène pour assurer la protection des défenseurs des droits de l’homme et à intensifier encore le dialogue avec la société civile, à l’instar de la réunion du Président Medvedyev avec des représentants d’ONG au mois de mai. »

Le 22 juin dernier, l’APCE a approuvé à l’unanimité un rapport critique sur la situation des droits de l’homme dans le Caucase du Nord préparé par M. Marty.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Place Publique

Place Publique s'affirme comme un contrepouvoir, notre projet entend prendre sa place dans l’information en ligne indépendante.

Category

DIVERS