Strasbourg, 09.07.2010 – Le Rapporteur de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur la situation des droits de l’homme dans le Caucase du Nord, Dick Marty (Suisse/ADLE), trouve « inacceptables et indignes » les propos du Président tchétchène Ramzan Kadyrov qui a publiquement qualifié les employés de l’organisation russe des droits de l’homme ‘Memorial’ d’« ennemis du peuple, ennemis de la loi et ennemis de l’Etat ».

Selon Dick Marty, « de tels propos, semblables à ceux proférés par M. Kadyrov à l’égard de Natalya Estemirova, employée de ‘Memorial’ assassinée par la suite l’été dernier, constituent des menaces à peine déguisées. J’appelle les autorités fédérales russes à intervenir auprès du pouvoir tchétchène pour assurer la protection des défenseurs des droits de l’homme et à intensifier encore le dialogue avec la société civile, à l’instar de la réunion du Président Medvedyev avec des représentants d’ONG au mois de mai. »

Le 22 juin dernier, l’APCE a approuvé à l’unanimité un rapport critique sur la situation des droits de l’homme dans le Caucase du Nord préparé par M. Marty.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris