Les 2/3 des jeunes souhaiteraient être bénévoles dans une association de solidarité.

On les dit individualistes, peu impliqués, oisifs et pourtant, selon l’enquête menée par OpinionWay pour la
Croix-Rouge française*,
les résultats font apparaître qu’ils sont bien différents de l’image
que l’on se fait d’eux.

En effet, les jeunes sont 66% à souhaiter devenir bénévoles dans une association de solidarité.

Ils sont ainsi 12 000 bénévoles
à le concrétiser à la Croix-Rouge française qui tient les 24 et 25 avril ses premières « Assises de la jeunesse ».

22 %
des jeunes
se verraient intervenir de préférence auprès des enfants en difficulté, un public auprès duquel 31 % des
jeunes femmes souhaiteraient s’engager.

Quant aux jeunes actifs, hommes et femmes confondus, ils préféreraient
intervenir à l’international sur les populations fragiles (26 %) et les personnes en situation de grande précarité (24 %).

Pour ces jeunes, s’engager personnellement dans une activité bénévole au sein d’une association de solidarité, ce
serait être utile à la société et agir pour les autres pour 64 % d’entre eux, pour 56 % d’entre eux ce serait faire un acte
citoyen.

Ces résultats diffèrent de ce que l’on perçoit généralement sur les jeunes dans la société française, comme le
montre une enquête réalisée en 2010 « Les français et les jeunes ».

62 % des français pensent que
les 15-25 ans sont inactifs et ne se prennent pas en main, qu’ils ne sont ni lucides, ni réalistes pour 58 %.

Bref, 49 %
des français ont une image négative des jeunes dans leurs comportements et leurs actions dans la société.

Malgré, tout, dans cette même enquête, 90 % des français disent prendre plaisir à apporter leur expérience aux
jeunes, 83 % à échanger facilement avec eux et 83 % à considérer que la relation avec les jeunes est enrichissante.

*. « les jeunes et l’engagement associatif ». Enquête réalisée les 19 et 20 avril 2010, pour la Croix-Rouge française auprès des jeunes de 18 à 25 ans « Les jeunes et l’engagement associatif »*.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Yan de Kerorguen

Ethnologue de formation et ancien rédacteur en chef de La Tribune, Yan de Kerorguen est actuellement rédacteur en chef du site Place-Publique.fr et chroniqueur économique au magazine The Good Life. Il est auteur d’une quinzaine d’ouvrages de prospective citoyenne et co-fondateur de Initiatives Citoyens en Europe (ICE).

Category

GENERATION, SOLIDARITE

Tags

,