Les grands médias “historiques” (presse, télévision, radio) ne sont ni morts, ni même moribonds. Et peuvent en remercier le numérique, nous dit Médiamétrie.

Le Web n’est pas l’ennemi des médias. Non seulement l’explosion des supports numériques ne semble pas nuire aux médias “historiques” que sont la presse, la télévision, la radio, mais ces derniers ne se sont jamais aussi bien portés. Dans son enquête annuelle “Media in life”, Médiamétrie souligne que les Français sont de plus en plus consommateurs de médias.

Menée depuis 2005, cette étude analyse la place que prennent les médias et les loisirs numériques au cours d’une journée de la vie des personnes de plus de 13 ans vivant en France. Elle mesure les “contacts” quotidiens avec les médias, c’est-à-dire les activités de consommation des médias (télévision, radio, presse, Internet, musique, jeux vidéo, téléphone, cinéma) par tranche d’un quart d’heure.

Prenons la journée type d’un individu lambda de plus de 13 ans en 2009. Si l’on en croit Médamétrie, il aura été, 24 heures durant, en contact avec 40 médias ou multimédias. C’est 10% de plus qu’en 2006. Le nombre d’utilisateurs journaliers d’au moins quatre grands médias (télé, radio, internet, presse, cinéma) est en augmentation. En trois ans, il est passé de 18,5% à 28,3% (+ 53%). Les hommes consomment plus que les femmes, les Parisiens plus que les provinciaux. Les médias sont davantage consommés en semaine que le Week-end, avec un léger pic le mardi.

1/3 des 15-24 ans consomme la télé sur le Net

Premier média consommé, la télévision (16 contacts), qui compte 88% d’adeptes contre 85,9% en 2006. Notons cependant que 15% de la consommation télé se fait via un autre support que le téléviseur. Un ratio qui grimpe à 34% chez les 15-24 ans. Suivent la radio (9 contacts), Internet (4,6 contacts) et la presse écrite (3,2 contacts). Médiamétrie précisant que, là encore, la presse écrite se lit de plus en plus sur le Web.

Internet est désormais pratiqué quotidiennement par un Français sur deux, contre plus d’un sur trois il y a encore deux ans. Moteurs de cette forte progression : les nouveaux modes d’écoute de la musique, la radio en streaming, la vidéo en ligne. Un Français sur quatre est chaque jour en contact avec de la musique. Les jeux vidéos ne cessent de gagner de l’audience : 14% des Français les pratiquent quotidiennement. 
La téléphonie mobile poursuit sa progression grâce à la multiplicité des usages désormais disponibles sur les terminaux, notamment via les smartphones. Parallèlement, le développement des offres triple play (téléphone, internet et télévision) bénéficie également à la pratique de la téléphonie fixe.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris

Au sujet de Muriel Jaouën

Journaliste de formation (ESJ Lille, 1990), Muriel Jaouën publie régulièrement dans le magazine de Place-Publique.Ses spécialités : économie sociale, développement durable, marketing, communication, organisations, management.

Category

GENERATION, Le Magazine, Médias et démocratie

Tags

, ,