Annoncée le 10 septembre 2009 par Nicolas Sarkozy, la taxe carbone « la contribution climat-énergie -CCE » a été déclarée contraire à la Constitution par le Conseil Constitutionnel le 29 décembre 2009.

Et vous, que faites-vous pour lutter contre le réchauffement climatique ? Pensez-vous que la CCE est une solution nécessaire ?

Ce modèle illustre une organisation au fonctionnement économique, low cost, qui leur permet de perdurer là où une entreprise normale aurait du déposer son bilan rapidement. Il fait ses preuves partout dans le monde.

Peut-on parler de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) en pleine crise économique, alors que les réductions d’effectifs se multiplient et que la composante sociale des entreprises sert de variable d’ajustement pour corriger les excès des stratégies financières fondées uniquement sur le rendement économique ? On pourrait presque parler de provocation. La question fut posée […]

Qui aurait pu croire que Pierre Gadonneix, le Pdg d’EDF, n’avait commis qu’une grosse bourde lorsqu’il réclamait une augmentation de l’ordre de 20% des tarifs de l’électricité sur trois ou quatre ans ? Ses propos tenus à Paris Match le 8 juillet avaient fait grand bruit. Toutefois, ils avaient été vite étouffés par le bruit des vagues en cette période estivale.

– Avec un score de 51 sur 100, la France est l’un des pays où le milieu social joue le plus dans la détermination du niveau scolaire. La France partage avec la République tchèque un triste palmarès, celui d’être parmi les pays où l’origine sociale influence le plus le niveau scolaire. Une influence qui s’exerce […]

De plus en plus d’individus se réclament de la « décroissance ». Mais face au défi écologique que pose l’emballement de nos sociétés productivistes et hyperconsommatrices, cette option est rétrograde. La dynamique de l’écodéveloppement reste la plus adaptée aux nécessités.

Indéfectiblement, et un peu partout, les femmes continuent d’être moins bien rémunérées que les hommes. Suffisamment pour inspirer à la Commission Européenne une campagne dans toute l’Union : “A travail égal, salaire égal”. Pourtant, à l’épreuve des faits, il y a de quoi rester sceptique quant à l’évolution des pratiques. D’autant plus qu’en la matière, même l’angle de vue statistique est sexué.

C’est l’une des évolutions majeures de nos sociétés : le travail ne protège plus contre la pauvreté. En France, on estime que le nombre de travailleurs pauvres atteint les deux millions. Les études sur le sujet sont encore rares et méthodologiquement souvent incompatibles, mais elles permettent de dresser quelques premiers bilans. Place-publique.fr reviendra régulièrement sur cette nouvelle donne sociale.

A force de scruter l’horizon économique pour tenter de déceler les signes avant coureurs d’une reprise, la moindre inflexion d’un indicateur déclenche de multiples interprétations. Qui, à force d’extrapolations, aboutissent à des conclusions qui prêtent à confusion. Comme lorsqu’on évoque le début d’une reprise en cours, mais un redressement de l’emploi uniquement pour l’année prochaine.

Un économiste qui s’intéresse à « la compassion » ou à la « confusion des sentiments » dans les relations entre les agents économiques ! Peu banal. C’est l’une des originalités de Thibaut Gajdos, 35 ans.

La crise de l’énergie est bien réelle, car les ressources dont la consommation a nourri le développement des pays industrialisés s’épuisent. Pourtant, cette crise pourrait se révéler une chance, en nous libérant de la dépendance aux combustibles fossiles.

Christian Ngô, physicien, physicien, Ancien directeur scientifique au Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) et délégué général de l’association Ecrin (Échange et coordination recherche-industrie).

Au-delà de l’EPR, dérivé des réacteurs à eau pressurisée (REP) actuels, qu’attendre des centrales nucléaires du futur ? La quatrième génération de réacteurs à fission, dont le déploiement industriel est attendue pour 2040, marquera une véritable rupture technologique. A plus long terme, les chercheurs travaillent sur la fusion nucléaire.

Henri Safa, physicien, travaille à la Direction scientifique de la Direction de l’énergie nucléaire du Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA).