En ces temps de désaffection pour l’Europe, quelques associations placent l’Europe au cœur de l’actualité. Elles forment autant de sources précieuses pour une information indépendante et la promotion de débats entre européens.

 Cafebabel.com.

Fondée à l’Institut d’Etudes politiques de Strasbourg en 2001 par des étudiants en Erasmus principalement, Cafe babel.com est la première génération d’Européens mobiles et connectés à Internet, qui innove dans le domaine du journalisme participatif, en offrant à tous la possibilité de s’exprimer dans sa langue maternelle. Diffusé en 7 langues sur internet le média dépasse les frontières linguistiques et nationales.

L’association coordonne maintenant ses activités depuis Paris, où est basée la Rédaction centrale européenne du magazine cafebabel.com. Grâce à son ancrage local et à son réseau unique de rédacteurs répartis dans toute l’Europe, cafebabel.com porte à sa façon la voix de l’« eurogénération ».

A travers ses activités – tant sur le plan médiatique que événementiel – cafebabel.com a pour objectif de contribuer à l’émergence d’une opinion publique européenne.

Chaque semaine, le magazine européen cafebabel.com offre aux lecteurs de tout le continent et d’ailleurs une analyse approfondie de l’actualité et des tendances sociales, politiques et culturelles, envisagée dans une perspective authentiquement européenne.

Ce contenu éditorial est rédigé puis traduit par une communauté de babéliens bénévoles, et édité par une équipe de journalistes professionnels. Le site permet également de découvrir les babelblogs, les premiers blogs multilingues et les babelforums où le débat paneuropéen se déroule en temps réel.

Cafebabel.com ne se limite pas à la publication d’un magazine. Dans de nombreuses villes européennes, le réseau local de cafebabel.com anime la société civile en organisant débats, conférences et événements souvent remarqués par la presse locale.

 ICE (Initiative Citoyens en Europe) est une association, née en 1989. Elle est, à l’origine, le produit de l’adhésion d’hommes et de femmes libres qui ne conçoivent pas de vivre en Europe sans tisser des liens de solidarité élémentaires entre européens.

Les animateurs d’ICE constatent que les liens qui se tissent au niveau inter-européen sont, à ce jour, essentiellement le fait des media, des représentants des partis politiques et des instances gouvernementales.

Pour ICE, la liberté de communication ne traduit la liberté d’expression que si les citoyens des différents pays d’Europe participent activement aux débats qui scelleront leur destin commun. Aussi bien ICE privilégie-t-il une approche des problèmes posés par l’Europe sous forme de contacts amicaux, libres et informels, hors des représentations et des professions. Le but étant de favoriser la discussion et non d’emporter l’émotion.

Depuis vingt ans, ICE contribue, à travers des Colloques et des Rencontres, au développement d’un espace public d’échange intellectuel et de réflexion sociale et politique, où s’affirme la résistance aux irrationalités et aux limitations de la démocratie dont l’Europe a si souvent été le théâtre ; un espace indépendant des puissances économiques, des autorités religieuses, des gouvernements et des partis politiques.

 Le Taurillon : Magazine eurocitoyen.

Publication des « jeunes européens ». Le nom du magazine est une référence à la légende d’Europe, princesse phénicienne que Zeus, ayant pris la forme d’un taureau, aurait emmené jusque dans la partie du monde aujourd’hui connue sous le nom d’Europe. Le Taurillon est donc l’enfant du taureau. Il représente la jeunesse des promoteurs du site mais aussi leur volonté d’adopter un point de vue volontariste et combatif sur l’avenir de l’Europe, alors que la plupart des pro-européens se montrent généralement timorés face aux critiques et aux mensonges de leurs adversaires.

Le Taurillon n’a pas vocation à être le propagandiste des institutions européennes ni de nos gouvernants, mais au contraire s’efforce de mettre les points sur les « i » et de démontrer comment l’Europe doit se réformer en profondeur pour devenir à la fois plus efficace et plus démocratique.

 Newropeans-Magazine est un magazine internet politique indépendant sans but lucratif, qui a pour objectif l’échange des points de vue sur l’avenir d’une Europe démocratique.

Newropeans-Magazine est indépendant de toute structure institutionnelle, gouvernementale, religieuse et de tout parti politique. Les équipes, auteurs, contributeurs, collaborateurs, sont entièrement bénévoles originaires de différents pays et cultures. Sauf explicitement mentionné, les articles et les éditoriaux expriment la seule opinion de leurs auteurs. Newropeans-Magazine ne perçoit aucun financement privé ou public, garantissant son entière indépendance.

 Confrontations Europe a été fondée en 1991 par Philippe Herzog, Jean-Pierre Brard, Jean-Christophe Le Duigou, Jean Peyrelevade et Michel Rocard.

Cette association à la fois think tank, mouvement civique et lobby d’intérêt général, est devenue un réseau de citoyens et d’acteurs européens de sensibilités et d’horizons divers de plusieurs pays d’Europe. Elle n’est liée à aucun parti politique.

Ses adhérents sont des dirigeants et des salariés d’entreprises, des syndicalistes, des élus et cadres territoriaux, des intellectuels, des militants associatifs, jeunes et moins jeunes…

 Europa . Europa est un magazine gratuit à vocation européenne, qui a été créé en 2004 à l’université de Nantes. Il a pour but de favoriser l’échange d’information entre les jeunes d’Europe.

Pour Europa, mieux connaître nos voisins permet de rendre palpable un sentiment d’appartenance et rendre concrète la notion de citoyenneté européenne.

Le projet allie ainsi une vocation européenne participative à une démarche pédagogique.

 EuropaNova.

Organisation non gouvernementale fondée en 2003, EuropaNova promeut le débat public et l’intérêt général européens.

Elle a été fondée à l’initiative de jeunes actifs qui souhaitent mener des actions concrètes visant à mobiliser et informer les citoyens sur la construction européenne en favorisant un dialogue direct entre citoyens et décideurs des pays de l’Union.

A partir de 2003, EuropaNova a développé ses actions sur le territoire français. En 2006, EuropaNova a entamé sa deuxième phase de développement en réalisant des initiatives de portée européenne s’adressant directement aux institutions de l’Union.

En 2007, EuropaNova a été à l’initiative des premiers États généraux de l’Europe.

Ce collectif de citoyens publie sur son site le rapport de la Convention « L’Europe d’après – 1989-2009-2029 : une génération s’engage », qui s’était tenue au surlendemain du Conseil européen exceptionnel du 1er mars.

Dans un contexte de crise générale, cette convention invite à une réflexion sur « la responsabilité » et le rôle des Européens face aux questions économiques, politiques, géopolitiques et climatiques. Elle vise par ailleurs à montrer l’engagement manifeste d’une génération qui, marquée par la chute du mur de Berlin, se préoccupe de l’avenir de l’Europe.

Cafe Babel www.cafebabel.com

ICE-Initiative citoyens en Europe www.initeurope.org

Le Taurillon Magazine eurocitoyen www.taurillon.org

Newropeans magazine www.newropeans-magazine.org

Confrontations Europe www.confrontations.org

Europa www.journaleuropa.info

EuropaNova www.europanova.eu

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Yan de Kerorguen

Ethnologue de formation et ancien rédacteur en chef de La Tribune, Yan de Kerorguen est actuellement rédacteur en chef du site Place-Publique.fr et chroniqueur économique au magazine The Good Life. Il est auteur d’une quinzaine d’ouvrages de prospective citoyenne et co-fondateur de Initiatives Citoyens en Europe (ICE).

Category

SANTE

Tags

, , ,