En vingt ans, les dirigeants et cadres d’entreprises ont été bombardés par un flot continu de concepts, modes et modèles de management.

Portées par le triple marché de la formation, du conseil et de l’édition, ces doctrines ou méthodes ont proliféré avec des succès variables. Que se cache-t-il derrière cette inflation ? Quels sont les effets pervers de ce prêt à penser ?

Les auteurs passent au filtre de leur examen critique les concepts les plus marquants de la période : reengineering, management des compétences, réduction du temps de travail, valeur actionnariale, gouvernement d’entreprise, qualité totale, développement durable, etc.

Après avoir rappelé l’origine de chaque concept, ils en dévoilent les paradoxes, les ressorts cachés, les décalages entre théorie et pratique. Ils mettent ainsi en évidence la fragilité de certains discours économiques et managériaux qui relèvent au mieux de l’incantation, au pire de la manipulation.

Sommaire :

Le salarié. Capital humain et reengineering. Motivation, projet et empowerment. Compétences et connaissances. Le temps. L’actionnaire. La valeur pour l’actionnaire. Le gouvernement d’entreprise. Le Client et le fournisseur. La relation client. L’externalisation. L’organisation et la stratégie. La qualité. L’effet d’expérience. Modèles stratégiques. L’entreprise et la société. L’innovation. Le développement durable. La responsabilité sociétale et l’éthique.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Yan de Kerorguen

Ethnologue de formation et ancien rédacteur en chef de La Tribune, Yan de Kerorguen est actuellement rédacteur en chef du site Place-Publique.fr et chroniqueur économique au magazine The Good Life. Il est auteur d’une quinzaine d’ouvrages de prospective citoyenne et co-fondateur de Initiatives Citoyens en Europe (ICE).

Category

DIVERS

Tags

,