Jeux, livres, émissions de télé, psychostimulants… La mémoire devient un filon juteux pour le secteur marchand.

La mémoire serait-elle en passe de devenir une véritable niche économique ? Oui, si l’on en juge par la kyrielle d’offres sensées stimuler nos neurones qui investissent depuis un an les linéaires, les rayons et les écrans de télé.

Première marque lancée sur le créneau, Nintendo S, avec son programme d’“entraînement cérébral du docteur Kawashima”, “Quel âge a votre cerveau ?”. Lancé en 2005 au Japon, le jeu séduit très vite plus de 2 millions d’acheteurs. A grands renforts de publicité, le fabricant décide en 2006 d’exporter son produit. Bingo ! Début 2008, Nintendo avait vendu en Europe plus de 5 millions d’exemplaires. De quoi donner envie de faire des petits. La firme nippone ne va pas s’en priver, qui lance dans la foulée une version “avancée” de la méthode du jovial docteur. Succès immédiat : 2,8 millions d’exemplaires écoulés en Europe.

La mémoire, ça rapporte. C’est même tellement juteux que des acteurs de tout poil vont chercher à occuper le créneau. Dans l’alimentaire, c’est la marque Lesieur (groupe Saipol) qui lance, en juillet 2007, son huile Isio Mémo, enrichie en DHA, un oméga 3 rapporté des milieux marins pour “entretenir notre vitalité d’esprit” – rien que ça. Côté pharmacie, les dopeurs de mémoires font florès. Memorex (laboratoires Forté Pharma), Adapto-Cébral (laboratoires Oclam), Méno-Mémo (Physcience), autant de psychostimulants ciblant en priorité les étudiants en période de révision et les plus de quarante ans.

La vague mémorielle gagne également les salles obscures. Avec à l’affiche des films comme “Cortex”, “La mémoire dans la peau”, “Memento”… Moins épargnés encore, les rayons des librairies, qui regorgent de titres à vocation pratique présentés comme des outils d’entraînement cérébral : “Améliorez votre mémoire à tout âge”, “La mémoire mode d’emploi”, “60 tests pour muscler votre cerveau”, “Améliorer sa mémoire pour les nuls”… Quant au petit écran, il décline allègrement le tendance au travers d’émissions comme “Le grand quizz du cerveau” (TF1), “Entraînez votre mémoire”(France 2) ou “Mémoire, le grand test” (M6), Memoquiz (ARTE).

La mémoire se vend partout. Elle se porte même en parure. Pour la bagatelle de 760 dollars, vous pouvez vous offrir la “remember ring”, une bague high-tech émettrice de chaleur 24 heures avant la date d’un anniversaire ou d’un rendez-vous. Et le diffuseur (www.alaskajewelry.com) de rassurer : l’anneau devient suffisamment chaud pour être inconfortable (49°C), mais pas assez pour vous brûler. A ce prix-là…

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris

Au sujet de Muriel Jaouën

Journaliste de formation (ESJ Lille, 1990), Muriel Jaouën publie régulièrement dans le magazine de Place-Publique.Ses spécialités : économie sociale, développement durable, marketing, communication, organisations, management.

Category

ARTICLES

Tags

, , ,