L’épargne solidaire se caractérise par le choix de l’épargnant de placer son argent au bénéfice d’activités ayant une utilité sociale et qui trouvent difficilement un soutien auprès des circuits financiers classiques.

35% des Français déclarent avoir déjà entendu parler de cette forme d’épargne, selon Finansol. La semaine de l’épargne solidaire (du 18 au 25 octobre) sera l’occasion d’inciter les réseaux bancaires, principaux distributeurs de produits d’épargne solidaire, à multiplier leurs offres de placements « citoyens » et à faire davantage de pédagogie. En France 1,7 milliard d’euros placés sur des produits d’épargne solidaire, en hausse de 31%, 366 millions d’euros investis dans des activités solidaires (emploi, social/logement, environnement, solidarité internationale). Reste que les Sicav, FCP et assurance-vie principale source de collecte de l’épargne solidaire risquent d’être mal menés avec la crise financière actuelle.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris