« La politique, c’est le goût de l’avenir » disait le sociologue Max Weber. Ce « goût de l’avenir », nous l’avons un peu perdu, tellement nous sommes submergés par l’emprise de l’instant, de l’immédiat. La vie politique, prise dans le vertige de la pipolisation, semble s’oublier dans la comédie de boulevard des ambitions personnelles […]