Organisé par Les jeudis solidaires

« A en croire bon nombre d’économistes, le système capitaliste serait
hégémonique et n’aurait pas de « concurrent » depuis la chute du communisme. Pourtant, de nombreuses entreprises en France et dans le monde poursuivent
d’autres objectifs que celui d’enrichir des actionnaires.

Il existe bien un « troisième secteur », à côté des entreprises de statut
capitaliste mais également à côté de l’économie publique (l’économie sociale
est privée et indépendante de l’Etat).

Depuis plus d’un siècle, l’économie sociale (associations, mutuelles et coopératives) démontre qu’il est possible d’entreprendre autrement.

Un des points communs entre les organisations de l’économie sociale ? Une répartition différente des richesses créées qui, inscrite dans les gènes de ces structures, empêche ou limite le versement de dividendes aux personnes physiques membres. Cette économie ni capitaliste ni publique, fondée sur des principes démocratiques, pèse aujourd’hui plus de 12% du PIB en France.

Pour mieux connaître ce secteur, nous aurons le plaisir, à l’occasion du
Jeudi Solidaire du 18 mai 2006, d’accueillir Thierry Jeantet, directeur
général d’un groupement européen d’intérêt économique (Euresa) et président
de l’association « Les Rencontres du Mont Blanc » (rencontres internationales
de l’économie sociale).

Thierry Jeantet a multiplié les expériences au sein d’un secteur dont il connaît les forces et les faiblesses (il a travaillé dans une banque coopérative, au groupement des mutuelles d’assurance, à la délégation interministérielle à l’économie sociale ; il a également été président du Centre des Jeunes Dirigeants et acteurs de l’économie sociale).

Il vient d’ailleurs de publier [un livre sur le sujet->http://www.cjdes.org/341-Economie_sociale_la_solidarite_au_defi_de_l_effica
cite], à la Documentation Française.

Avec son concours, nous essaierons de répondre notamment à plusieurs
questions : est-il facile de créer son activité sous une forme d’économie
sociale ? L’économie sociale peut-elle garder en France l’avantage en
matière de services aux personnes ? Le poids de l’économie sociale dans le
monde peut-il, de manière conséquente, devenir plus important ? Comment
l’économie sociale doit-elle concilier ses valeurs traditionnelles avec sa
présence dans une économie de marché mondialisée ? Comment les entreprises
d’économie sociale peuvent-elles réussir à se distinguer, auprès du grand
public, des entreprises capitalistes qui toutes aujourd’hui communiquent
massivement sur leurs « valeurs » ?… ».

Lieu

Alter Mundi

41 rue du Chemin Vert

Paris 11ème

Inscription :

Mail : webmestre@groupe-sos.org

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Place Publique

Place Publique s'affirme comme un contrepouvoir, notre projet entend prendre sa place dans l’information en ligne indépendante.

Category

ECONOMIE