Lettre ouvrete au président

Monsieur le Président,

Je termine actuellement mon contrat emploi jeune au sain d’une collectivité
territoriale, dans lequel j’occupe de nouvelles missions (les NTIC) qui
devraient se pérenniser.

Ayant pu bénéficier d’un tel emploi dans la fonction public, avec un accès à
la formation, l’expérience d’un premier emploi de 5 ans, je trouve qu’il est
effectivement important de réagir face à la pénurie de travail mais aussi
de main d’oeuvre qualifié chez les jeunes.

En cela, je trouve que le contrat CPE est une bonne chose, mais il faut
absolument lui apporter un amendement qui supprimerait toute possibilité de
rupture de ce contrat par l’employeur, si ce n’est en cas de grave faute
professionnelle.

Avec cet amendement de non rupture de contrat par l’employeur, mieux que le CDD, le contrat CPE apporte au jeune une réelle expérience de 2 ans (minimum
demandé dans la quasi majorité des offres d’emploi), un accès à la formation, une possibilité de CDI en cas de besoin et entière satisfaction de l’employeur ou bien une chance réelle dans de futures recherches d’emploi car il sera expérimenté. De plus avec l’exonération partielle ou totale de charges patronales, les employeurs auront fortement intérèt à recruter ces jeunes.

Dans l’attente de réponse à ma réfléxion, recevez l’expression de mes
sincères salutations.

Laure Chapron

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Place Publique

Place Publique s'affirme comme un contrepouvoir, notre projet entend prendre sa place dans l’information en ligne indépendante.

Category

Exprimez-vous !

Tags

,