Organisé par Vélorution

Les cyclistes face à l’agressivité automobile…

Samedi 5 mars 2005, à l’occasion de leur « balade revendicative » mensuelle (le 1er samedi de chaque mois, 14h place du Châtelet), les Vélorutionnaires se rendront dans le quartier des Halles afin de dénoncer l’agressivité galopante des automobilistes à leur encontre, et rappeler par la même occasion leur vulnérabilité. Souvent qualifiés de « dangereux » les usagers du vélo y rétabliront un peu la vérité : contrairement aux automobilistes ils ne sont que très rarement responsables d’atteintes physiques graves sur les autres usagers de la route…

Les chiffres ne trompent pas, l’accidentologie relative au vélo dans Paris démontre que celui-ci ne se contente pas d’être un moyen de transport économique et écologique, il est aussi sécurisant : 30 à 40 accidents fatals en 2 roues motorisés, contre 1 à 2 en moyenne à vélo. En revanche si le nombre d’accidents varie peu ces dernières années, il semble que l’agressivité des automobilistes à l’encontre des cyclistes va grandissant, en même temps qu’augmentent les difficultés de circulation… Comme si les automobilistes, lésés de passer leur vie à 16,4 km/h (vitesse moyenne d’une voiture dans Paris), ressentaient le besoin de déverser leur agressivité vers ceux qui ont fait le bon choix, pour eux, pour la ville et pour la planète. Au lieu de remettre en question leur moyen de déplacement, beaucoup trop d’automobilistes préfèrent lever le poing et insulter ceux qui ont fait le choix de rouler à vélo pour permettre à tout le monde de respirer.

Vélorution dénoncera cet état de fait en rencontrant les Parisiens…


le samedi 5 mars 2005, à 14h Place du Châtelet

Partant au rythme des piétons et des chants vélorutionnaires, le cortège se rendra dans le quartier des Halles afin d’y rencontrer de débattre de ces questions avec les passants. La manifestation se poursuivra ensuite entre cyclistes à travers Paris pour faire entendre la « voie » du vélo, et démontrer qu’en plus d’être une solution au dérèglement climatique le vélo adoucit les moeurs !

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris