Rédactrice en chef : Anne Dhoquois Rédaction : Guy-Patrick Azémar, Catherine Baudrouet, Anne Dhoquois, Corinne Gonthier, Yan de Kerorguen, Philippe Merlant, Naïri Nahapétian, Samuel Veyre. Ont participé à ce numéro : Nathalie Dollé, Evelyne Jardin, Pierre Lenel, Marie Stutz. Secrétaires de rédaction : Corinne Gonthier. Maquettiste : Samuel Veyre. Crédits photo : Anne Dhoquois, Evelyne Jardin, Marie Stutz.

Loin de traduire un quelconque essoufflement, la cinquième édition du Forum social mondial a montré toute la dynamique de ce processus inédit. Dynamique qui instaure une véritable rupture dans l’histoire des mouvements sociaux en pariant sur la « juste conscience » individuelle et la capacité collective à s’auto-organiser. Et si ce pari était en passe de réussir ?

Si le « théâtre de l’opprimé » (1) est bien, à l’origine, une réponse « esthétique et politique » (Boal, 1997 (2)) à l’intolérable répression qui s’exerçait sur le continent latino-américain au cours des années 70, ses nombreux développements sur d’autres continents, notamment européen, attestent de sa pertinence dans les situations démocratiques. Les oppressions ne sont hélas pas seulement […]

Dans son contrat de mandature, Bertrand Delanoë, maire de Paris, avait prévu d’accorder une place importante au développement de la citoyenneté et de la démocratie locale. De nombreux « outils » ont été mis en place (1). Créer une maison des associations dans chaque arrondissement de Paris répondait également à cet objectif ; la réalisation en a été confiée à Marie-Pierre de la Gontrie et à son équipe. Tour d’horizon du chantier…

L’hiver dernier, les chercheurs manifestaient leur mécontentement en raison des coupes budgétaires et des déficits de postes. Un an plus tard, de nombreux problèmes subsistent. Entretien avec Florent Olivier, Président de la Confédération des jeunes chercheurs (CJC).

On réserve trop rapidement le covoiturage aux étudiants sans un sou. Les clichés ont la vie dure. Pourtant, le temps de la petite annonce papier accrochée prés de la machine à café est bel et bien révolu, Internet est passé par là et a changé la donne.

Une fois par mois, une équipe de bénévoles invite les Parisiens à partager avec eux des moments de coopération. Danse folklorique, conte, théâtre, création commune… sont autant d’outils pour expérimenter cette démarche et la vivre au quotidien.

Nic Mazodier a été bénévole pendant onze ans à la Porte ouverte, association proposant un moment d’écoute à des gens de passage. Les personnes qu’elle y a croisées lui ont d’abord inspiré des nouvelles, puis un spectacle, qu’elle joue tous les lundis au théâtre du Lucernaire à Paris… avec un succès grandissant.

Place publique est née en 1996 de la volonté d’un petit groupe de journalistes de créer des supports d’informations d’un nouveau genre. Nouveau sur le plan technique, comme sur le plan éditorial. Mûs par ce désir d’expérimenter des médias citoyens, nous avons créé l’association, puis le site, le tout sous la houlette d’une entreprise – […]