15 décembre 2004

Mai 68 : slogans

Pour ceux qui l’ont vécu, mai 68 fut un événement majeur du point de vue de la construction politique ; pour ceux qui naquirent plus tard, ou qui étaient trop jeunes pour y participer, ce fameux mois de mai reste et restera une période mythique.

Enfants de 68 et des rêves que cette « révolution » a insufflés dans la société, nous avons souhaité rendre compte de cet élan de vie aux accents tantôt utopistes tantôt réalistes à travers une sélection de slogans et de propos emblématiques de cette époque.

Nous vous invitons à en (re)prendre connaissance et à y associer les réalités, les projets, les initiatives concrètes que cela vous inspire… Un forum accessible au bas de cette page vous permettra de nous faire part de vos réactions ; nous les publierons !

 Il est interdit d’interdire

 Dessous les pavés, c’est la plage !

 Soyez réalistes, demandez l’impossible !

 Désirer la réalité, c’est bien ! Réaliser ses désirs, c’est mieux !

 Le rêve est réalité

 L’imagination prend le pouvoir

 Nous ne voulons pas d’un monde où la certitude de ne pas mourir de faim s’échange contre le risque de mourir d’ennui

 Je suis marxiste tendance Groucho

 Déboutonnez votre cerveau aussi souvent que votre braguette

 Les utopistes sont ceux qui croient qu’en changeant les structures sociales, on changera l’esprit des hommes

 Je décrète l’état de bonheur permanent

 Vivre sans temps mort, jouir sans entraves

 L’économie est blessée, qu’elle crève !

 L’œuvre d’art à venir, c’est la construction d’une vie passionnante

 Consommez plus, vous vivrez moins

 La perspective de jouir demain ne me consolera jamais de l’ennui d’aujourd’hui

 La liberté d’autrui étend la mienne à l’infini (Bakounine)

 Ceux qui parlent de révolution et de lutte de classes sans se référer explicitement à la vie quotidienne, sans comprendre ce qu’il y a de subversif dans l’amour et de positif dans le refus des contraintes, ceux-là ont dans la bouche un cadavre (Raoul Vaneigem)

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Philippe Merlant

Journaliste professionnel depuis 1975 (France Inter, L’Equipe, Libération, Autrement, L’Entreprise, L’Expansion, Tranversales Science Culture et aujourd’hui La Vie) et co-fondateur du site Internet Place publique, Philippe Merlant travaille depuis 1996 sur les conditions d’émergence d’une information « citoyenne ». Il a été le co-auteur ou le coordinateur de plusieurs livres collectifs, notamment : Histoire(s) d’innover (avec l’Anvar, Paris, InterEditions, 1992), Sortir de l’économisme (avec René Passet et Jacques Robin, Ivry-sur-Seine, Editions de l’Atelier, 2003) et Où va le mouvement altermondialisation ? (avec les revues Mouvements et Transversales, Paris, La Découverte, 2003).

Category

DIVERS

Tags