« A l’heure où certaines puissances se permettent de parler de « guerres propres », l’utilisation massive de sous-munitions est un scandale comparable à celui des mines. »

Les sous-munitions sont regroupées par dizaines ou par centaines dans des conteneurs de type variable(bombe, roquette, obus, missile…) lancé depuis le sol ou par voie aérienne. Disséminées au hasard de leur largage, ces armes sont aujourd’hui responsables d’une véritable hécatombe parmi les civils, pendant et surtout après les conflits.

En effet, 5 à 30% d’entre elles n’explosent pas à l’impact. Elles restent sur le terrain et constituent dès lors une menace mortelle en cas de manipulation ou de contact involontaire (lors de travaux agricoles, de déboisement, de reconstruction…).

La similarité des effets des mines antipersonnel et des munitions non explosées se traduit par le fait que, depuis de nombreuses années, il n’est pas possible de distinguer les victimes des unes et celles des autres.

Si les nouvelles disséminations de mines antipersonnel sont relativement limitées, il n’en va pas de même pour les sous-munitions, dispersées par millions depuis le début des années 90 et non explosées par centaines de milliers. De quoi continuer à remplir hôpitaix et cimetières pour les décennies à venir.

D’après le Rapport 2006 de l’Observatoire des mines, 82 Etats et 9 territoires sont pollués par des mines et des munitions non explosées.

65 Etats et 7 territoires ont fait état de victimes de mines entre janvier 2002 et juin 2003.

On estime à 20 000 personnes victimes chaque année, dont 23% d’enfants et 2% de femmes. Plus de 85% de ces victimes étaient des civils.

Regroupée au sein d’une coalition internationale d’organisations non gouvernementales, Handicap International organise en France une grande campagne de sensibilisation contre les sous-munitions. L’association organise le 25 septembre 2004 la 10e édition des pyramides de chaussures, dans 35 villes de France. L’occasion pour chacun de mieux connaître la problèmatique et les actions d’Handicap International. C’est aussi l’occasion pour tous de soutenir cette action, en signant la pétition en ligne.

Pour signer la pétition et mieux connaître la campagne « Stop aux sous-munitions » :[
www.sousmunitions.org->
www.sousmunitions.org]

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Place Publique

Place Publique s'affirme comme un contrepouvoir, notre projet entend prendre sa place dans l’information en ligne indépendante.

Category

DIVERS