Conférence organisée par l’association Vivagora

Jeudi 10 juin 2004, 14H30 à 19H à la Cité internationale universitaire de Paris, conférence sur le thème « Vivant : quelles politiques pour quel bien commun ? »

Avec : Tim HUBBARD, Claude HENRY, Maurice CASSIER, François LILLE, Denis GAUER, Alain CLAEYS, René PASSET, Jacques TESTART, et sous réserve : José T. ESQUINAS-ALCAZAR et Jacques ROBIN.


Argument :
Au cœur de la mondialisation économique, l’exploitation des ressources vivantes illustre crûment certains des problèmes qui minent notre avenir planétaire : tensions Nord-Sud, conflits d’usage entre populations, carence des responsabilités politiques et juridiques, partage inégal des ressources et manque d’investissement dans leur préservation, difficultés d’une « gouvernance » internationale… Le vivant nous réinterroge sur le « collectif »… Face à l’utilisation massive des ressources vivantes ouvrant la voie à des pillages, privatisations, et pertes d’accès, comment peut-on réguler les échanges et repenser à une certaine mutualisation des atouts naturels ? Comment s’ébauche actuellement les principes d’un arbitrage international pour intégrer les enjeux sociaux et environnementaux ? Cette rencontre vise à partager et confronter les témoignages, les initiatives concrètes, les projets s’inscrivant dans cette construction collective.

Avec : Tim HUBBARD, généticien responsable du groupe d’analyse du génome humain à l’Institut Wellcome Trust Sanger (Royaume-Uni), défenseur d’un accès libre aux données. Claude HENRY Laboratoire d’économétrie de l’École Polytechnique, Paris. Maurice CASSIER, sociologie au CERMES (Centre de recherche Médecine, sciences, santé et société). François LILLE, auteur « On peut changer le monde : à la recherche des biens publics mondiaux ? » C/o la Découverte. Sous réserve : Jacques ROBIN, cofondateur du groupement de recherches transversales (GRIT)

PAUSE : 16h45-17h15

2ème table-ronde : 17h15-19h animée par Guillaume DUVAL, rédacteur en chef d’Alternatives Économiques Quels moyens politiques pour construire un bien commun ? Expériences et projets. Les tensions géopolitiques sur des ressources vitales comme l’eau, les semences végétales, la biodiversité, les médicaments ne font que croître. Comment les responsables politiques peuvent-ils, non seulement arbitrer pour redistribuer les richesses, mais surtout bâtir des patrimoines communs et les entretenir ? Quels exemples peuvent être décrits ? Quelle instance peut se porter garante de tels « biens publics » ? L’Europe a-t-elle les moyens de jouer un rôle moteur ? Avec : Denis GAUER, ambassadeur délégué à l’environnement au Ministère des affaires étrangères Alain CLAEYS, député socialiste de la Vienne, auteur d’un rapport sur les conséquences des modes d’appropriation du vivant pour l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et techniques (OPECST). René PASSET, professeur émérite d’économie à l’université Paris1 Panthéon Sorbonne, président d’honneur du Conseil scientifique d’ATTAC, auteur de L’Économique et le vivant, Economica79-rééd96 Jacques TESTART, biologiste de la reproduction (CEA), auteur de Réflexions pour un monde vivable, Mille-et-une-nuits. Sous réserve : José T. ESQUINAS-ALCAZAR, secrétaire général de la Commission des ressources génétiques et alimentation & agriculture (FAO).

Lieu :

Maison internationale de la Cité internationale universitaire de Paris (salon de musique)

17 bd Jourdan, 75014 Paris

Métro : Cité universitaire (RER B)

Inscriptions auprès de communication@ciup.fr

Pour vous renseigner : http://www.vivagora.org

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris