Organisées par Femmes Contre les Intégrismes

Les Caravanières venues du Sud
Ensemble pour l’égalité des droits entre les femmes et les hommes

Du 6 au 15 mai, les Caravanières venues du Sud vont planter la tente dans les agglomérations lyonnaise, grenobloise et stéphanoise, avec l’association Femmes contre les intégrismes (Fci) et ses nombreux partenaires.

Une fois n’est pas coutume, les échanges vont dans le sens Sud-Nord : Fci s’est inspirée, pour cette première opération en Rhône-Alpes, de l’expérience de la Caravane des droits qui sillonne chaque année différentes régions du Maroc sous l’égide de la Ligue démocratique des droits des femmes (Lddf). Objectifs : porter le débat des droits des femmes et rendre visibles les discriminations au cœur des cités, avec des militant(e)s de différents mouvements de la société civile au Maroc, en Algérie et Tunisie, tout en valorisant les actions des associations locales engagées sur ces questions.

Chaque jour dans une ville différente, les Caravanières vous donnent rendez-vous, sous tente berbère, pour des animations autour des droits et de la santé des femmes, des débats, des rencontres avec les associations des quartiers, des soirées festives…

A Rillieux-la-Pape, le 7 mai, Pont-de-Claix/Echirolles le 8 mai, Saint-Etienne le 9 mai, Lyon 7ème le 10 mai, Vaulx-en-Velin le 11 mai, Bron le 12 mai, Oullins le 13 mai, Lyon 8ème le 14 mai, Lyon 9ème le 15 mai.

Avec Souad Massi en concert exceptionnel le 11 mai au Centre Charlie Chaplin à Vaulx-en-Velin, Juliette Minces (Les Femmes et le Coran), Fadela Amara de Ni putes Ni soumises, Fiammetta Venner et Caroline Fourest (Tirs croisés)…

D’où viennent les Caravanières ? Du Maroc, d’Algérie, de Tunisie, mais aussi de France. Des militantes qui viennent témoigner de leur condition de vie, des codes de la famille, de la richesse de leur culture et du poids des traditions.


Dix jours pour faire avancer les droits des femmes.
Dix jours pour favoriser les échanges entre les hommes et les femmes. Dix jours pour mettre en lumière les discriminations vécues par les femmes, dénoncer les dérives et souligner les avancées de leurs droits, en France et de l’autre côté de la Méditerranée. Dix jours pour refuser les intégrismes et faire connaître le formidable travail mené par les associations, ici et là-bas.

Les codes de statut personnel au Maghreb. En pleine évolution au Maroc (la Moudawana), en pleine stagnation en Algérie (le Code de la Famille), les codes de statut personnel pèsent lourdement sur la situation des femmes.

Cela nous concerne aussi ici en France, parce que même acquis, les droits sont toujours menacés, parce que l’égalité des droits n’est pas la même pour toutes sur le sol français, parce que le respect des femmes est miné d’un côté par l’obscurantisme, et de l’autre, par la vulgarité et la violence des images surmédiatisées.

Femmes Contre les Intégrismes. Depuis 1995, Fci lutte pour l’égalité des droits entre les femmes et les hommes de part et d’autre de la Méditerranée. Fci soutient et relaie les mouvements des femmes démocrates au Maghreb, a aidé des Afghanes et des Algériennes menacées par des intégristes à sortir de leur pays, a suscité la création du centre de ressources et d’accueil Fiji Rhône-Alpes (Femmes informations juridiques internationales), a publié le guide de Madame, vous avez des droits.


Contact :


gillouin.a.c.o@wanadoo.fr

www.infofemmes.com

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Place Publique

Place Publique s'affirme comme un contrepouvoir, notre projet entend prendre sa place dans l’information en ligne indépendante.

Category

SOLIDARITE

Tags

, ,