Personne contactée :

Helga Grünenwald, Responsable du service documentation

 Les chiffres clés :

Nombre d’adhérents : 300 000 selon les statistiques de FO. Toutefois, explique Helga Grunenwald, « CGT-FO déclare 1 million d’adhérents auprès de la Confédération Internationale des Syndicats Libres et cotise proportionnellement à ce chiffre, pour une question de voix ». A noter que CGT-FO a obtenu 18,29 % des voix aux élections prud’homales de 2002, derrière la CGT et la CFDT.

Montant de la cotisation :Chaque syndicat d’entreprise fixe le montant de ses cotisations pour les adhérents. Des individus peuvent adhérer directement à CGT-FO, employés de petites structures avec peu de salariés par exemple, et donc sans syndicat d’entreprise. Ceux-ci s’adressent à l’Union départementale (les coordonnées de toutes les unions départementales se trouvent sur le site CGT-FO, voir lien ci-dessous).

 Un peu d’histoire :

CGT-FO s’est créé en 1947 à l’occasion d’une scission au sein de la CGT par refus de certains adhérents de l’emprise communiste et de l’URSS.

 Conditions d’adhésion :

S’il existe une union pour les retraités, seuls les salariés peuvent adhérer au syndicat CGT-FO. « Etre salarié est une condition pour adhérer à tout syndicat indique Helga, puisque la fonction même d’un syndicat est la défense des travailleurs ».

 Droits et devoirs du syndiqué :

Pas de droit ou devoir spécifique. Les « simples adhérents » reçoivent le bulletin du syndicat et sont invités aux réunions, mais sans obligation d’y assister.
Les adhérents bénéficient de l’aide du syndicat et peuvent, si nécessaire, faire appel au service juridique de leur Union départementale.

 Valeurs défendues :

CGT-FO défend essentiellement l’indépendance syndicale, et prend position pour la « solidarité envers tous les salariés ».

 Rapport au politique :

Le syndicat se veut libre de toute attache politique. Les adhérents peuvent être de tous bords, mais ils sont priés, en tant que membres de FO, de « laisser leur opinion à la porte, et de défendre les positions prises par le syndicat ».

 Combats du moment :

Force ouvrière a été très impliquée dans le débat autour de l’accord sur la formation professionnelle. Elle est également engagée sur la question de la sécurité sociale. Les résolutions et l’orientation du syndicat sont discutées tous les trois ans, lors du congrès CGT-FO, dont le dernier a eu lieu en février 2004.

Contact : CGT-FO

141 avenue du Maine, 75014 Paris

Tél. / Fax : 01 40 52 82 00

Site Internet : www.force-ouvriere.fr

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris