Combien d’associations

fleurissent chaque jour

dans nos quartiers, dans nos villages ?

Combien de ces projets associatifs

qui semblent des PACS

tellement le collectif se résume trop souvent à deux personnes…

qui vivent ensemble autant le projet

que parfois même le reste de leur vie ?

C’est la main sur le cœur

que d’aucuns s’engagent aujourd’hui

à refaire le monde

quasiment seul(e)(s)

dans la démesure d’un nouvel individualisme,

un cocooning associatif

qui se condamne à n’avoir de moyens

que ceux mêmes que d’autres peinent aussi à trouver

tout à côté, pareillement engagés

pour se sentir utiles et vivants

Des ouvertures au Monde

remarquables

pourtant vécues comme replis

tellement, tellement

elles sont occultées par de trop gros espoirs

qui faute de partage

éparpillent autant les causes

que les actes.

Mais, sans partager

ni mutualiser

ni se tourner vers d’autres ancrés dans cette même histoire depuis plus

longtemps

ne pouvons-nous d’ici

déjà

prédire à ces ami(e)s

quelque bien inutile et terminal naufrage ?

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Place Publique

Place Publique s'affirme comme un contrepouvoir, notre projet entend prendre sa place dans l’information en ligne indépendante.

Category

DIVERS