Non aux nouveaux réacteurs nucléaires
L’avenir est aux alternatives

Le gouvernement français veut décider début 2004 la construction d’un réacteur nucléaire, le réacteur franco-allemand « EPR ». Cette décision est illégitime car le « débat national sur l’énergie », qui a eu lieu au printemps 2003 en France, a été organisé de façon non démocratique, sans que les citoyens puissent y prendre part. La construction du réacteur EPR est voulue par le groupe nucléaire Areva pour des considérations industrielles et financières qui n’ont rien à voir avec les intérêts collectifs des citoyens.

L’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables doivent être la priorité de toute politique énergétique, or le nucléaire accapare toutes les ressources, notamment les budgets de recherche. De fait, la construction de l’EPR tuerait dans l’œuf la possibilité d’une alternative énergétiques.

Enfin, il est inacceptable de construire des réacteurs nucléaires comme l’EPR qui présentent les mêmes défauts que les réacteurs précédents (production de déchets nucléaires, risques de catastrophes, vulnérabilité aux attentats, prolifération) et ne pourraient qu’aggraver la situation.

Les associations et organisations syndicales et politiques soussignées appellent à une manifestation nationale, samedi 17 janvier 2004 à Paris, pour exiger

 l’abandon de tout projet de construction de nouveaux réacteurs nucléaires

 la mise en œuvre immédiate d’un plan ambitieux d’économies d’énergie et de développement des énergies renouvelables

 un véritable débat sur les choix énergétiques

Coordination : Réseau « Sortir du nucléaire » 9 rue Dumenge 69004 Lyon

Tél : 06.64.100.333

Site : www.sortirdunucleaire.org

Retrouvez toutes les coordonnées des départs groupés de la province vers Paris le 17 janvier.

Signataires – France : ACDN, AC Gironde, Agir pour l’environnement, Alp’azur-écologie, Alsace Nature Haut-Rhin, les Alternatifs, les Amis de la Terre, ANPAG/La Gauche autrement, ARBRE, ASPCV Solérieux, Association pour un développement durable du pays de Saint-Lys, Association des élus municipaux bretons, ATTAC Paris 15°, ATTAC 06, ATTAC 56, ATTAC-Salon de Provence, Bemdez, BIOCOOP, Bulle bleue, CFDT 56, CGT-Caisse des dépôts, Chiche !, CIELE, CNT, COEDRA, Collectif Bellaciao, Collectif Citoyen Normand « Le nucléaire et ses déchets … non merci! », Collectif rhodanien déchets nucléaires, Comité de défense Chataigneraie-Ségala, Confédération paysanne, Construire un monde solidaire, Coordination nationale contre l’enfouissement des déchets nucléaires, CPEPESC Franche-Comté, CRILAN, CRIN, CSFR, D.Senn, EcoRev’, Eschau Nature, Fédération anarchiste, FRAPNA, FRAPNA-Rhône-Alpes, GIE Ecocentre du Périgord, Greenpeace, GRPE 61, GSIEN, Larzac solidarité, Ligue communiste révolutionnaire, Médiane-Perthuis, Mouvement écologiste indépendant, Oiseau de feu, Parti Démocratique des Peuples d’Europe-Alliance Libre Européenne, Partit occitan, fédération « Régions & Peuples Solidaires », Pégase-Périgord CREEE, Réseau action climat, Réseau Cohérence, Réseau « Sortir du nucléaire », la Souris Verte-Forum des Jeunes Verts, Stop-Golfech, Stop-Melox, SUD-Education, SUD-Rail, Tchernoblaye, UFAL 61, Union démocratique bretonne, Val Durance Environnement, Vamos !, les Verts.

Finlande : Women/Grandmothers against nuclear power, Women for Peace, Amandamajiry , No More Nuclear Power movement, Maan ystävät-Friends of the Earth Finland – Norvège : Green party – Autriche : Upper Austrian Platform against Nuclear Danger, Stop Temelin, PLAGE – Espagne : Els Verds Catalunya, Alternativa Verda ONG, Dia de la Terra Catalunya, Grup de Científics i Tècnics per un Futur No Nuclear, Eurosolar Espagne, Una Sola Terra – Belgique : Inter-Environnement Wallonie – Albanie : Albanian Ecological Club, International Friends of Nature, Albanian Environmental Forum. Pays-Bass : Wise Amsterdam, GroenLinks (Green party) – Croatie : Osijek Greens – Free Movement – Suisse : Contratom, PSR/IPPNW, Forum pour la démocratie directe, Sortir du nucléaire Suisse, SolidaritéS, GssA, Parti Socialiste/Jeunesses socialistes du Valais Romand – Grèce : Stop the War Coalition, Campagne GENOA 2001 – Italie : Amici della Terra (FoE Italy), Legambiente – Allemagne : Atomplenum Hannover, Gewaltfreie Aktion/Atomwaffen Abschaffen – IPPNW-Deutschland, BIgA, Bürger gegen Atomreaktor Garching e.V, BUNDjugend Baden-Wuerttemberg, Aktionsbuendnis CASTOR-Widerstand Neckarwestheim, Bürgerinitiative Umweltschutz Lüchow-Dannenberg e.V, BUND-Regionalverband suedlicher Oberrhein – Roumanie : Mama Terra / For Mother Earth-Romania – Grande-Bretagne : Welsh Anti Nuclear Alliance, Scottish Green Party, Stop Hinkley – République Tchèque : Eurosolar RT- Russie : Center fo Russian Environmental Policy, Clean Energy Coalition, Center for Assistance to Environmental Initiatives, Risk zone – Bulgarie : Centre for Environmental Information and Education – Hongrie : Energia Klub, Zöld Akció Egyesület, Levego Munkacsoport, Energia és Környezet Alapítvány, Zöld Forrás Környezetvédo Egyesület, Független Ökológiai Központ Alapítvány – Danemark : NOAH-Friends of the Earth Denmark – Pacifique : Nuclear free and independent pacific movement – Australie : Medical Association for Prevention of War – USA : Los Alamos Study Group, Grandmothers for Peace International, Nuclear Information and Resource Service

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris