Métis, espace de Mutualisation et d’Echange autour des Technologies, de l’Information, de la Solidarité, est une initiative portée par les associations Vecam et I3C. Son objet : aider les structures développant des activités d’intérêt collectif à maîtriser, s’approprier et mobiliser les TIC.

Métis : première épouse de Zeus, déesse de l’intelligence pratique. L’allusion n’a rien d’un hasard. Métis, abréviation de  » Mutualisation et Echange autour des Technologies, de l’Information, de la Solidarité « , souhaite en effet aider les structures développant des activités d’intérêt collectif à maîtriser, s’approprier et mobiliser les TIC.

Cet espace ressources, qui ouvrira ses portes à la rentrée, a été initié par Vecam, association contribuant au décryptage politique et social des nouvelles technologies, et par I3C, réseau de réseaux œuvrant dans le domaine de l’Internet citoyen, créatif et coopératif. À noter que Place Publique participe également à l’espace Métis.

Ce dernier est destiné à tous ceux qui sont impliqués dans des activités d’intérêt collectif, quel que soit leur statut (associations formelles et informelles, acteurs de l’économie sociale et solidaire, syndicats, mouvements sociaux…), et qui œuvrent à transformer nos sociétés, que ce soit dans le champs de la solidarité, du développement, de l’écologie, de la jeunesse…

Il rassemble des informations utiles aux acteurs désireux de mettre les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au service de leurs actions et de comprendre les enjeux qui leur sont liés. À noter que Métis s’adresse aussi bien aux acteurs qui commencent tout juste à s’approprier les TIC qu’à ceux qui peuvent déjà, après quelques années de pratique, porter un regard critique sur leurs expériences.

Métis comporte :

– Des présentations d’initiatives et d’expériences ;

– Des contacts utiles, et notamment des échanges de compétences ;

– Des informations techniques accessibles à tous ;

– Des guides de formations librement consultables.

Dans la base de données figurent déjà 17 initiatives (voir liste en fin d’article) grâce à la collaboration de Marie Daniès et Thomas Gingreau.

Après avoir construit une grille d’entretien, ces derniers ont interviewé, soit en face à face, soit par téléphone, les interlocuteurs porteurs des projets. Chaque interview a ensuite débouché sur la rédaction d’une fiche.
Tous ces interlocuteurs ont désormais un accès à l’espace Métis et peuvent à tout moment modifier leur fiche où en rajouter une nouvelle.

Les 17 initiatives recensées sont toutes déjà connues de VECAM. Il s’agissait à ce stade non pas de dénicher de nouvelles actions mais de tester la pertinence de la grille et des informations demandées. En revanche un effort a été fait sur la diversité des thématiques abordées.

À terme, l’objectif est d’inviter les acteurs à l’auto saisie. Un processus de validation des fiches auto-saisies sera également mis en place. Le groupe de pilotage jouera d’abord le rôle de groupe de validation. Six mois après la mise en ligne, il est prévu d’ouvrir le comité de validation à tous ceux qui auront déjà saisi une initiative dans la base, avec une sécurité par une double validation. Nous avons en particulier prévu de coupler une invitation à rentrer dans Métis aux actions de formation prévues dans le réseau I3C.

Quel est le principe ? Nous savons tous que l’obstacle principal dans l’appropriation des TIC n’est pas l’équipement mais la formation. Or, le monde associatif a rarement les moyens de donner à ses salariés et/ou bénévoles la possibilité de suivre une formation.

Aussi, nous mettons à disposition un certain nombre de guides de formations développés par les membres d’I3C. Ces guides sont dits en  » contenus libres « , ce qui signifie qu’ils peuvent circuler librement sous réserve qu’il soit fait mention du nom de leur auteur et de la source (Métis).

Un premier module de formation sur l’apprentissage de l’écriture en ligne a été rédigé par Place Publique. Il comprend les 6  » granules  » suivantes :

– Rédaction d’un portrait (par interview croisée)

– Rédiger un commentaire de site web

– Rédaction d’une brève

– Passer d’un écrit ordinaire à un écrit journalistique

– Préparer et réaliser une interview

– Préparer une contribution à l’espace Métis

L’objectif est d’accompagner les porteurs de projet sur la voie de  » l’écrit public « . Avec l’irruption de différents outils (Web log, Wiki, sites de co-écriture dont Glasnost…), on voit fleurir de nouvelles formes d’expression publique, individuelles ou collectives. Ce mouvement n’étant pas spontané pour tous, il faut l’accompagner de manière à ce qu’une fois de plus une partie de la population ne soit pas laissée à la marge de ces transformations culturelles.
Une formation à la rédaction d’articles sur SPIP réalisée par un groupe de jeunes dans le cadre de l’université d’été  » Fragments du monde  » sera également mise en ligne.

Enfin, le site comprend une rubrique  » Echanges de compétences « .

L’idée est d’inscrire l’outil dans une démarche de mise en relation et d’échange entre les associations, leurs permanents, leurs bénévoles. Les propositions sont d’ordre divers :

– Outils logiciels ;

– Matériel, connexion, réseau ;

– Création multimédia, création de site, graphisme ;

– Écrit, mise en ligne ;

– Coopération, animation, formation, usages ;

– Le libre, les droits et la propriété ;

– Enjeux sociaux des TIC.

Le site ouvrira ses portes à la rentrée 2003.

Site : http://www.espacemetis.org

Liste des initiatives :

Abuledu

Réseau informatique adapté à l’enseignement.

APRIL

Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre.

Atelier multimédia

Ateliers multimédia animés par la Maison du Geste et de l’Image pour des élèves de la 6e à la terminale.

Colombbus Internet pour tous

Développer, par les TIC, l’accès à la connaissance des populations socialement défavorisées du Venezuela.

Cyberspacefiesta

Une semaine festive consacrée aux usages culturels numériques.

Droit du Net

Le Forum des droits sur l’Internet souhaite éclairer les internautes sur les règles et les usages de l’Internet.

Fragments du Monde

Fragments du Monde est un réseau de personnes et d’associations. Il a pour vocation de favoriser les échanges et la coopération autour de la problématique de l’appropriation des TIC par des personnes en difficulté.

La coopérative E-toiles

E-toiles est un groupement coopératif d’entreprises des nouveaux métiers de l’information et de la communication.

L’Ecloserie des Arts

L’objet de cette initiative est de valoriser et de développer les usages citoyens et solidaires des technologies de l’information et de la coopération.

Licence Art Libre

Avec cette Licence Art Libre, l’autorisation est donnée de copier, de diffuser et de transformer librement les œuvres dans le respect des droits de l’auteur.

Localis

Localis offre aux utilisateurs la possibilité d’interroger des bases de données et de qualifier graphiquement les réponses obtenues.

Ouvaton

Ouvaton permet d’héberger librement des contenus. C’est une SA à forme coopérative.

Place Publique

Le site des initiatives citoyennes.

Rue de Penfeld

Association brestoise défendant le patrimoine de la ville.

Soutien pour une démarche de soin

Sensibilisation à Internet d’hommes âgés de 40 à 50 ans, accueillis au centre de postcure en alcoologie, à Brest.

Tela Botanica

Tela Botanica est un réseau de la botanique francophone.

Webtrotteurs des quartiers

Initier les jeunes aux technologies de l’information et de la communication par la pratique du reportage multimédia.

FavoriteLoadingAjouter cet article aux favoris
mm

Au sujet de Anne Dhoquois

Anne Dhoquois est journaliste indépendante, spécialisée dans les sujets "société". Elle travaille aussi bien en presse magazine que dans le domaine de l'édition (elle est l'auteur de plusieurs livres sur la banlieue, l'emploi des jeunes, la démocratie participative). Elle fut rédactrice en chef du site Internet Place Publique durant onze ans et assure aujourd'hui la coordination éditoriale de la plateforme web Banlieues Créatives.

Category

DIVERS

Tags

, , ,